(Sherbrooke) La LNH mise sur Connor McDavid. Le basketball compte sur Lebron James. Et le eSports a maintenant Philippe Laflamme. Le Sherbrookois pourrait bientôt devenir le professionnel des jeux vidéo le mieux payé de la planète, même s’il refuse de l’admettre à la suite de sa victoire lors des séries de League of Legends. En ce temps de confinement, nombreux sont les jeunes Québécois à se retrouver devant leur écran en rêvant de suivre les traces du meilleur au monde.

JÉRÔME GAUDREAU
La Tribune de Sherbrooke

Dans l’univers des jeux vidéo, on l’appelle Vulcan. Son surnom a fait le tour de la planète il y a une semaine lorsque son équipe Cloud 9 a remporté la grande finale en plus d’obtenir le premier rang du championnat européen. La Tribune s’est entretenue avec le joueur le plus utile à son équipe en séries : Vulcan.

« C’est très satisfaisant d’être nommé MVP : j’étais très confiant de mon jeu avant la finale, mais ça fait du bien d’être reconnu et d’avoir performé de cette façon. »

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.