Quelques heures après avoir demandé l’annulation de tous les événements publics sportifs jusqu’au 31 août, le gouvernement du Québec révise sa position.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

Deux sources gouvernementales ont confirmé à La Presse que la mesure ne s'appliquera finalement pas aux équipes professionnelles, comme le Canadien, l'Impact et les Alouettes. Par contre, si les clubs veulent reprendre leurs activités cet été, ils devront respecter les limites de spectateurs imposées par le gouvernement. Présentement, les rassemblements de plus de 250 personnes sont interdits.

Parmi les événements visés par l'annonce, il y a par contre la Coupe Rogers de tennis. En entrevue vendredi soir à La Presse, le directeur du tournoi, Eugène Lapierre, a indiqué que l'événement allait être reporté à l'automne 2020 ou, de façon plus réaliste, à l'été 2021.

En après-midi, vendredi, la ministre déléguée à l’éducation, Isabelle Charest, avait déclaré : « Notre priorité demeure de protéger la santé de la population. Il est devenu évident que les manifestations sportives publiques ne pourront avoir lieu cet été. […] Outre ce type d’événements, nous souhaitons que les jeunes puissent retrouver leur sport et leurs activités le plus rapidement possible. »