(Londres) La traditionnelle pause estivale prévue entre juillet et août en Formule 1 sera plutôt déplacée entre mars et avril à cause de la pandémie de la COVID-19, a annoncé la Fédération internationale de l’automobile par voie de communiqué mercredi.

La Presse canadienne

De plus, cette pause passera de 14 à 21 jours, a précisé la FIA. Ces changements ont été appuyés unanimement par le Groupe stratégique de la F1 et la Commission de la F1.

La F1 est beaucoup plus prudente depuis mardi, alors que le patron de la Formule 1, Chase Carey, s’est excusé auprès des amateurs à la suite de l’annulation du Grand Prix d’Australie et d’autres courses en début de saison en raison de l’épidémie de coronavirus.

Vendredi, au milieu de scènes chaotiques à Melbourne, les amateurs attendaient aux portes pour assister aux deux premières séances d’essais libres du Grand Prix lorsque la décision tardive a finalement été prise de le reporter. À ce stade, même avec des milliers d’amateurs à l’extérieur, les équipes faisaient leurs bagages à l’intérieur du paddock.

PHOTO D’ARCHIVES TRACEY NEARMY, REUTERS

Le 13 mars, le patron de la F1 Chase Carey s’est excusé auprès des amateurs déjà présents pour les essais du GP d’Australie. La décision d’annuler la course a été précipitée par l’infection d’un équipier de l’écurie McLaren.

« Nous nous excusons auprès des partisans concernés de l’annulation en Australie, ainsi que le report des autres épreuves à ce jour, a écrit le patron de Formula One Management Chase Carey dans une lettre ouverte aux amateurs sur le site Internet de la F1. Nous adressons également nos pensées à ceux qui sont déjà touchés par le virus, y compris au sein de la famille de la F1. »

La décision tardive d’annuler la course s’est précipitée à la suite du retrait de McLaren parce qu’un membre de l’équipe a été testé positif pour la maladie COVID-19. Même avant l’annulation, Mercedes a envoyé une lettre à la FIA et à la F1 demandant son annulation et avait commencé les préparatifs de départ.

Les Grands Prix de Bahreïn et du Vietnam ont été reportés rapidement après. Bahreïn devait accueillir la course à compter de vendredi – devant des gradins vides – et le premier Grand Prix du Vietnam à Hanoï était prévu le 5 avril.

Lundi, le fournisseur de pneus Pirelli a déclaré qu’un de ses employés avait été testé positif au virus et qu’il était soigné à Melbourne. McLaren a déclaré que l’employé dont le test était positif « se rétablit bien et que les symptômes ont disparu ».

Le Grand Prix de Chine du 17 avril ayant déjà été annulé en février, les quatre premières courses de la saison n’auront donc pas lieu.

La saison pourrait commencer aux Pays-Bas, sur la piste de Zandvoort à l’extérieur d’Amsterdam, le 3 mai, ou plus tard en mai, soit au Grand Prix d’Espagne le 10 mai, soit au Grand Prix de Monaco le 24 mai.