Environ 12 000 coureurs – dont plus de 3000 sur la distance de 42,2 km – s’élanceront du Quartier des spectacles, tôt ce matin, dans le cadre du 29e marathon international de Montréal. Un nouveau parcours a dû être dessiné en raison des nombreux chantiers en cours dans la métropole.

Pascal Milano Pascal Milano
La Presse

L’élite

Comme l’an dernier, les organisateurs ont identifié des athlètes capables de finir l’épreuve sous la barre des 2 h 17 min (hommes) et des 2 h 40 min (femmes). Par exemple, l’Ougandais Abraham Kiplimo, 30 ans, possède un record personnel sous les 2 h 10 min. Dans la dernière année, l’Éthiopien Gadisa Birhanu Shumie et le Kényan Isaac Kibiwott Maiyo ont également réalisé des temps inférieurs à 2 h 15 min.

François Jarry, coureur québécois le plus rapide à Montréal en 2018 (2 h 22 min 3 s), prendra de nouveau le départ, tandis que Maxime Leboeuf participera à son premier marathon depuis 2015. Il avait réalisé un temps de 2 h 25 min 10 s à Boston il y a quatre ans.

Chez les femmes, les Kényanes Joan Massah, Grace Kwamboka Momanyi et l’Éthiopienne Magarsa Askale Tafa devraient se livrer une chaude lutte.

L’an dernier, Ezekiel Mutai avait remporté l’épreuve avec un temps de 2 h 11 min 5 s. Le volet féminin avait couronné la Rwandaise Salome Nyirarukundo (2 h 28 min 1 s).

***

La participation

(au 3 septembre 2019)

Marathon

3177 participants de 37 pays

Canada : 2509, dont 2290 du Québec

États-Unis : 409

France : 96

Provenances lointaines et solitaires* :

Argentine, Jordanie, les Comores, Burundi, Monaco

Demi-marathon 

8660 participants de 41 pays

Canada : 7633, dont 7202 du Québec

États-Unis : 805

France : 77

Provenances lointaines et solitaires* :

Îles d’Åland (Finlande), Malaisie, Nouvelle-Zélande, Kiribati, Birmanie

***

L’Horaire de la journée

6 h 50 : Cérémonie d’ouverture

7 h 10 : Départ des élites au marathon

7 h 15 : Départ des corrals du marathon et du demi-marathon

8 h 20 : Arrivée du vainqueur du demi-marathon (estimation)

9 h 30 : Arrivée du vainqueur du marathon (estimation)

***

Le parcours

Alors que le parcours dirigeait les coureurs vers l’ouest du centre-ville l’an dernier, celui de 2019 enverra les participants vers l’est. « Puisque la construction à Montréal est un incontournable, nous avons saisi l’occasion de repenser les parcours, et ce, pour les quatre prochaines années », a précisé le directeur de course Dominique Piché.

Après un départ au niveau du Complexe Desjardins, les coureurs traverseront notamment le Quartier des affaires, le Vieux-Montréal, la rue Ontario et le marché Maisonneuve. Les marathoniens feront demi-tour à l’intersection de la rue Hochelaga et de l’avenue Gonthier, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Parmi les passages insolites, notons que les participants traverseront la Garnison Longue-Pointe et le souterrain du Stade olympique.

Les Bourses

Un total de 55 000 $ sera remis aux athlètes de la catégorie élite, dont 10 000 $ pour les vainqueurs des volets masculin et féminin. Les deuxièmes empocheront 5000 $, tandis que les troisièmes toucheront 3000 $. Le premier homme sous les 2 h 13 min et la première femme sous les 2 h 32 min auront également droit à un boni de 1000 $. Finalement, Athlétisme Canada et la Fédération québécoise d’athlétisme verseront des bourses aux meilleurs coureurs d’élite locaux.

* Un seul représentant par pays