Depuis le lancement de sa marque EDEN Power Corp l’été dernier, le duo dans la vie comme en affaires composé de Florence Provencher Proulx et Isaac Larose (connu pour sa marque Larose Paris) suscite un énorme intérêt à l’international.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Dès le début, la marque a fait des questions environnementales son cheval de bataille et l’ADN de son identité : matières écoresponsables (polyester fabriqué à partir de bouteilles d’eau recyclées, coton biologique ou recyclé), fabrication « locale » (au Québec, mais aussi à Los Angeles). Mais aussi un discours qui met de l’avant les alternatives pour un futur meilleur — énergie renouvelable, permaculture, nutrition à base de plantes, etc. —, alors que pour chaque produit vendu, l’entreprise s’est engagée à planter 20 arbres en collaboration avec l’Eden Reforestration Projects, qui emploie des gens dans le besoin afin de reverdir leur propre village et ainsi revaloriser leurs terres.

PHOTO MATHIEU FORTIER, FOURNIE PAR EDEN POWER CORP

T-shirts en coton recyclé, blousons, combinaisons, chemises et chapeaux font partie de la nouvelle collection.

« Les idées sont contagieuses et nous sommes là pour les propager », est-il écrit sur leur site web.

Alors que la collection printemps-été 2020 est désormais offerte dans 16 boutiques situées dans neuf pays, EDEN Power Corp s’apprêtait à entrer en production pour sa collection automne-hiver, qui a remporté beaucoup de succès lors de sa présentation à Paris en janvier dernier. « On s’est fait approcher par Slam Jam, une compagnie de distribution légendaire, c’était un rêve absolu de travailler avec ces géants de l’industrie, raconte Isaac Larose. La saison prochaine, on devait être dans 11 pays, on avait planifié une tournée mondiale qui nous amenait à Tokyo, New York, Londres, Paris. Tout a été annulé. »

PHOTO MATHIEU FORTIER, FOURNIE PAR EDEN POWER CORP

EDEN Power Corp promeut un mode de vie alternatif, comme la permaculture.

Devant l’incertitude que crée la COVID-19 dans le monde et qui compromet autant la production, la distribution que les ventes éventuelles, les entrepreneurs sont pour l’instant sur le qui-vive, et n’ont toujours pas commencé à produire leur prochaine collection. « Si on lance réellement la production, va-t-on vraiment être capables de la faire ? C’est un casse-tête, on n’a pas de solution. On hésite : devrait-on être comme une roche qui tente de résister au courant ou se laisser porter par les évènements, changer de stratégie et se concentrer sur l’identité de la marque et véhiculer nos valeurs ? », s’interroge-t-il.

PHOTO MATHIEU FORTIER, FOURNIE PAR EDEN POWER CORP

Des accessoires comme ce sac à gourde font partie de la collection printanière.

Le couple, qui s’intéresse aux modes de vie alternatifs, a complètement changé le sien dans les dernières années. Isaac Larose voit donc les choses avec philosophie : « Il faut s’adapter aux changements, accepter d’être malléable. On l’a fait pour notre mode de vie ; il faudra désormais aussi modifier notre façon de faire des affaires. » Car cette crise aura peut-être cela de bon : « Elle sera assez longue pour que les gens prennent de nouvelles habitudes, comme investir dans des pièces plus durables, et encourager l’économie locale », entrevoit Isaac.

PHOTO MATHIEU FORTIER, FOURNIE PAR EDEN POWER CORP

Le kaki se retrouve dans plusieurs tenues.

Au Canada, la collection SS20 d’Eden Power Corp est offerte sur le site web de l’entreprise, ainsi que sur SSense.

> Consultez le site d’EDEN Power Corp : https://edenpowercorp.com/

PHOTO MATHIEU FORTIER, FOURNIE PAR EDEN POWER CORP

Depuis son lancement, EDEN Power Corp suscite beaucoup d’intérêt.