En ce 31 janvier, il est déjà temps d’accueillir les collections de vêtements du printemps ! Le designer québécois Markantoine s’est inspiré d’un voyage à Barcelone pour créer sa plus récente collection printanière, offerte dès ce vendredi.

Olivia Lévy Olivia Lévy
La Presse

« J’ai visité la Sagrada Familia et je suis tombé sous le charme de l’architecte Gaudí », dit-il en entrevue.

« J’aime les formes rondes, les formes près de la nature. Je me suis documenté et j’ai appris que Gaudí s’était inspiré du biologiste allemand Ernest Haeckel [1834-1919], célèbre pour ses illustrations du monde biologique. J’ai même fait imprimer certaines images de coquillages sur des vêtements de ma collection » explique-t-il.

PHOTO FOURNIE PAR MARKANTOINE

Le designer québécois Markantoine s’est inspiré d’un voyage à Barcelone pour créer sa plus récente collection printanière. 

Markantoine revient tout juste de Paris, où il a participé à une mission commerciale avec la Grappe métropolitaine de la mode (mmode). « À l’ambassade du Canada à Paris, j’ai présenté mes collections à des gens de l’industrie française, puis j’ai participé au salon international de la mode, Who’s Next, où j’ai rencontré des acheteurs internationaux. »

PHOTO FOURNIE PAR MARKANTOINE

Le designer québécois Markantoine s’est inspiré d’un voyage à Barcelone pour créer sa plus récente collection printanière. 

Markantoine, qui se démarque par son style très original et gothique, s’envolera la semaine prochaine pour Las Vegas, où il participe à l’évènement Magic 2020, plus importante foire de la mode en Amérique du Nord. « C’est une autre initiative menée par la Grappe mmode. Je vais voir s’il y a une possibilité d’exportation. Ça fait longtemps que je parle de Los Angeles, ville dans laquelle je vois bien mes créations, qui sont à l’image de la ville, tape-à-l’œil et colorée ! »

PHOTO FOURNIE PAR MARKANTOINE

Le designer québécois Markantoine s’est inspiré d’un voyage à Barcelone pour créer sa plus récente collection printanière. 

Markantoine aime bien le surnom qu’on lui a donné « d’enfant terrible de la mode québécoise ».

« C’est un petit velours, car on a surnommé Jean Paul Gaultier et Alexander McQueen de cette façon. Ce sont deux grands créateurs qui ont tellement osé tout au long de leur carrière. Je ne me compare pas à eux, mais je suis content que les gens apprécient mon travail. »

PHOTO FOURNIE PAR MARKANTOINE

Le designer québécois Markantoine s’est inspiré d’un voyage à Barcelone pour créer sa plus récente collection printanière. 

> Visitez le site de Markantoine : https://www.markantoine.ca/