(Paris) Un hommage public au créateur japonais Kenzo, décédé dimanche à 81 ans des suites de la COVID-19, est organisé de mardi à jeudi à Paris, a indiqué à l’AFP une de ses proches collaboratrices.

Agence France-Presse

« Kenzo s’en est allé ce dimanche, et nous laisse dans une peine incommensurable. Vous pourrez venir vous recueillir tous, et lui rendre un dernier hommage à La maison funéraire à Paris », dans le XIe arrondissement, a détaillé Ruth Obadia, aux côtés du créateur depuis plusieurs décennies.

Les funérailles « auront lieu dans la plus stricte intimité », a-t-elle ajouté.

Né le 27 février 1939 à Himeji près d’Osaka, Kenzo Takada était arrivé en France en janvier 1965, et n’en était plus reparti.

Il est le premier styliste japonais à s’être imposé à Paris, où il a fait toute sa carrière et a rendu célèbre son prénom.

Le créateur, célèbre pour ses imprimés graphiques et floraux, avait vendu en 1993 sa marque de vêtements au géant LVMH, et s’était retiré de la mode six ans plus tard. Après 20 ans de « semi-retraite », il était revenu début 2020 pour lancer une ligne de design.