La nouvelle est tombée il y a quelques jours : ouverte depuis 10 ans dans Rosemont–La Petite-Patrie, la boutique Petite Rebelle, consacrée à la mode pour femmes d’ici et d’ailleurs, a annoncé la fermeture de ses portes.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

« Deux boutiques sur la Plaza, c’est trop ! », a expliqué par voie de communiqué la fondatrice de l’entreprise, Anne Lespérance, qui est aussi derrière la boutique Belle et Rebelle. Cela dit, c’est loin d’être terminé puisque Belle et Rebelle, qui s’est donné depuis 10 ans la mission de soutenir la création locale, agrandira en déménageant, en mars 2020, dans les anciens locaux de Petite Rebelle, qui fermera officiellement ses portes le 12 janvier.

D’ici là, un grand solde de fermeture est en cours, en boutique et en ligne, avec des rabais allant de 20 % à 50 % et des surprises qui seront dévoilées chaque jour sur les réseaux sociaux de l’entreprise, à la manière d’un calendrier de l’avent.

6583A, rue Saint-Hubert, Montréal

> Consultez le site de Petite Rebelle : https://petiterebelle.ca/