Entrée dans l’univers du maquillage très jeune, Léa Bégin l’a d’abord utilisé comme un camouflage, un masque qu’elle avait de plus en plus de difficulté à enlever. Après une prise de conscience, elle a lentement réappris à utiliser les fards et rouges pour ce à quoi ils devraient servir : mettre en lumière la beauté naturelle des femmes.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Avec Beauties Lab, ouvert le printemps dernier, l’artiste maquilleuse de métier poursuit sa mission, amorcée avec le lancement de sa plateforme web Beauties, en 2016 : revenir à la source avec une routine de beauté simplifiée composée de produits à la fois performants et naturels — car oui, ce combo peut exister dans votre trousse, affirme-t-elle.

On entre dans cet espace hybride, à la fois mignonne boutique et espace de consultation, comme dans un petit cocon qui nous enveloppe de sa douce odeur d’huiles essentielles et de ses murs tons pastel, égayés par la lumière du soleil qui entre par les grandes fenêtres du local situé dans le Château Saint-Ambroise, dans Saint-Henri.

Sur les étalages, des produits de soin de la peau, des cheveux et de maquillage minutieusement sélectionnés, qui ont tous comme point commun leurs ingrédients non toxiques, majoritairement naturels, biologiques ou véganes.

PHOTO KATHERINE CLOUTIER, FOURNIE PAR LÉA BÉGIN

Léa Bégin

Ce sont vraiment toutes mes marques coup de cœur, en lien avec ma philosophie qui pourrait se résumer à : un rituel beauté qui est simple, efficace et le fun. Je veux que les gens viennent ici comme ils viendraient chez une amie.

Léa Bégin

Il est ainsi possible de se construire une trousse verte complète chez Beauties, composée de marques choisies d’ici et d’ailleurs : produits pour le visage de Grown Alchemist (l’endroit est le seul au Québec à offrir un soin du visage avec les produits de la marque australienne, sur rendez-vous avec l’esthéticienne Julie Gagné), huile pour le visage Alper Oils, masques Malaya, produits pour le bain Selv, rouges à lèvres de Butter London, fards à joues Lily Lolo, produits pour les cheveux The Hair Routine, déo naturel Meow Meow Tweet… L’endroit est le repaire idéal pour celles (et ceux !) qui cherchent la crème de la crème de la beauté naturelle.

Retour à la simplicité

PHOTO JOSIANE KONATE, FOURNIE PAR LÉA BÉGIN

Chez Beauties Lab, situé dans le Château Saint-Ambroise, l’artiste maquilleuse Léa Bégin propose sa sélection de coups de cœur de produits de beauté naturels.

Depuis l’ouverture du Beauties Lab, la réponse est très positive, constate avec joie Léa. « Je suis contente de voir que ce n’est pas seulement dans ma tête, que c’est un besoin ressenti par les autres aussi ! », lance-t-elle.

Un besoin de quoi ? « De retour à la simplicité », croit-elle. Car ce projet, c’est d’abord l’aboutissement d’un cheminement personnel pour la jeune femme, qui a longtemps eu une relation d’amour-haine avec le maquillage.

Léa a commencé très jeune à se maquiller, grâce aux produits qu’elle recevait de sa tante, maquilleuse professionnelle. Très vite, elle y a pris goût et s’est passionnée pour le maquillage. « J’ai appris à me mettre sous mon meilleur jour avec le maquillage à l’âge de 13 ou 14 ans, et j’ai vu le regard des autres changer. J’en suis venue à ne plus vouloir que les gens me voient au naturel », raconte-t-elle.

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR LÉA BÉGIN

J’allais faire du ski, j’allais à la plage, entièrement maquillée. Je ne voulais pas répondre à la porte si je ne portais pas de maquillage.

Léa Bégin

Un phénomène qui s’est intensifié lorsqu’elle a commencé à travailler chez MAC, à 18 ans. « On se faisait des retouches aux 20 minutes ! Il fallait toujours être parfaite. À force de mettre du fond de teint, j’ai développé des problèmes de peau. Le soir, quand je me démaquillais, je pleurais. »

Il aura fallu un déménagement à l’extérieur de Montréal et une prise de conscience pour qu’elle réapprenne peu à peu à s’aimer au naturel, sans artifice. Depuis, elle a fait de la mise en valeur de la beauté naturelle sa signature en tant qu’artiste maquilleuse. « Je me suis juré que jamais je ne créerais de complexe aux femmes en les changeant avec le maquillage. »

Un produit à la fois

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR LÉA BÉGIN

Ainsi, chez Beauties Lab, elle veut « ramener l’éducation dans l’expérience magasinage », en offrant notamment des ateliers personnalisés pour apprendre à se maquiller, où les femmes peuvent apporter leur trousse de maquillage, puis repartir avec des conseils et une routine faite sur mesure. Le tout « sans jugement » et en déconstruisant quelques mythes au passage.

« Mon but, c’est de montrer aux femmes comment, en cinq minutes, avec le moins de produits possible — pour que ça coûte le moins cher possible ! –, elles peuvent faire ressortir leur beauté sans se changer. »

Loin d’elle l’idée de pousser ses clients à se débarrasser de leurs produits actuels et à tout remplacer. Elle propose plutôt d’y aller un produit à la fois, pour passer éventuellement à une trousse de beauté plus naturelle, oui, mais aussi simplifiée, où on comprend comment bien utiliser chaque produit. « Combien de fois j’ai entendu des histoires de filles qui vont dépenser 300 $ chez Sephora, mais qui n’ont aucune idée de quoi faire avec leurs achats. Pourtant, ça peut — et ça devrait ! – être tellement simple ! », conclut-elle.

Ouvert du jeudi au samedi.
4030, rue Saint-Ambroise, local 219, Montréal

Consultez le site de Beauties Lab : https://beautieslab.co/

D’autres espaces verts à découvrir…

PHOTO PAULIN GIRET D’ALLSTUDIO, FOURNIE PAR COCOONING LOVE

La marque Cocooning Love a ouvert son atelier-boutique en mai dernier.

Le nouveau cocon de Cocooning Love Lancée il y a près de quatre ans par Carole Dewerre, la marque de beauté naturelle et écoresponsable Cocooning Love a le vent dans les voiles. La jeune entrepreneure fournit 135 points de vente au Québec, en plus de créer des gammes privées pour quelques clients, dont Box Hotel. Depuis mai dernier, l’endroit accueille les clients dans son nouvel atelier-boutique, dans le quartier Rosemont. Très joli, l’endroit, dans les tons de pêche, est signé Allstudio. On y retrouve les produits de la gamme — dont les populaires beurres fouettés exfoliants, les déos naturels (de nouvelles fragrances seront lancées cette semaine), la « poudre » à dents, les masques en poudre, etc. Petite nouveauté, on peut aussi se procurer en vrac, sur place, quelques-uns des produits de la marque.

2050, rue Dandurand, local 203, Montréal

Consultez le site de Cocooning Love : https://www.cocooninglove.com/

PHOTO TIRÉE DU COMPTE FACEBOOK DE BKIND

Godin Atelier signe l’esthétisme de la nouvelle boutique de BKIND sur le boulevard Saint-Laurent.

BKIND déménage sur la Main
Parlant de marque en croissance, BKIND tire aussi très bien son épingle du jeu avec ses produits naturels et végétaliens et son approche écoresponsable (livraison à vélo, emballages recyclables ou compostables, produits en vrac…). En juillet dernier, la marque a déménagé sur le boulevard Saint-Laurent dans un superbe local signé Godin Atelier et y offre plus d’options que jamais : une énorme section de vrac, soit presque tous les produits de la collection (jusqu’au dissolvant pour vernis à ongles !), et le nouveau projet KIND Home, qui complète la gamme zéro déchet de la marque avec des produits naturels pour la maison, offerts en exclusivité dans la nouvelle boutique.

3455, boulevard Saint-Laurent, Montréal

Consultez le site de BKIND : https://fr.bkind.com/