La société américaine Mattel a rajouté plusieurs modèles de Barbie à sa ligne Fashionista, qui prône la diversité corporelle.

La Presse

Du vitiligo au fauteuil roulant, en passant par les cheveux (longs pour Ken, ou inexistants pour la Barbie féminine), le fabricant de jouets se positionne pour « une vision multidimensionnelle de la beauté et de la mode »... une poupée à la fois.