Montréal compte un nombre impressionnant de bijoutiers de très grand talent, pour tous les portefeuilles. Ça donne envie de les encourager, non? Nous avons remarqué, cette saison, une abondance de colliers très «glam-rock», souvent faits de matériaux surprenants, comme le cuir, le bois, les plumes, la frange, l'argent noirci, etc.

Mis à jour le 18 déc. 2010
Ève Dumas LA PRESSE

Plumes

Les bijoux de Noémie Vaillancourt sont de véritables statements, qui rehausseront n'importe quelle tenue. Ses colliers font un malheur sur la fameuse petite robe noire. La collection des Fêtes de Noémiah est particulièrement percutante, avec ses contrastes noirs et blancs.

Noemiah.com

Entre 60 $ et 80 $





Cuir

Agathe Bodineau affectionne particulièrement le cuir (souvent recyclé), qu'elle travaille dans des formes très géométriques, coupées à la lame. Les clous décoratifs dorés de certaines créations de Lalayeah sont juste assez rock pour montrer votre petit côté rebelle.

lalayeah.com

40-45 $





Franges

Vous ne pouvez pas vous permettre d'acheter une des fabuleuses robes à franges de Denis Gagnon? Optez plutôt pour le collier Victoria de La Raffinerie. Franges et pompons sont partout cette saison.

Laraffinerie.etsy.com

55 $





Réversible

Ces colliers de cuir ornementé (et réversibles) font partie de la collection «Bipolaire» de Tamé. Nous aurions également pu choisir ses très inventifs bijoux aimantés, qui se portent de mille et une façons. Aller voir les sites de cette graphiste-illustratrice devenue bijoutière et réjouissez-vous devant son originalité.

Colorblindsmarties.blogspot.com ou tamecreation.com

Entre 80 et 120 $





Foulard ou collier?

Cokluch fait dans le cuir recyclé. Après les manteaux, les sacs, les jupes et autres accessoires, voici les bijoux. On aime particulièrement cet hybride entre le collier et le foulard, qui gardera votre cou au chaud avec style!

Cokluch.com

74 $