En manque d’inspiration pour vos cadeaux de Noël ? Voici quelques beaux livres qu’on peut offrir à des gens qu’on aime, ou qu’on peut très bien garder pour soi…

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Le pouvoir au féminin

Le magazine Forbes a déclaré que les États dirigés par des femmes s’étaient mieux sortis de la pandémie. En quoi le pouvoir féminin est-il différent ? L’auteure nous propose un vaste panorama de femmes qui ont exercé le pouvoir. Ce n’est pas un ouvrage dans lequel on approfondit, c’est plutôt un tour d’horizon dans lequel on (re)découvre les grandes figures féminines, de Cléopâtre à Angela Merkel en passant par Golda Meir, Angela Davis et Harriet Tubman. Divisé par régions du monde, ce livre est une belle introduction à l’histoire des femmes.

Les femmes de pouvoir sont dangereuses. Dominique Gaulme. Flammarion. 155 pages.

Lâche pas la patate !

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

La reine de la patate ou les cantines du détour Québec 1979-1982, de Françoise Chadaillac

Les amoureux de patrimoine et de photos d’archives vont adorer cet album qui documente les « stands à patates frites » des Laurentides au tournant des années 1980. Au départ, l’auteure travaillait à un projet de thèse sur les espaces urbains. Mais un déménageur a perdu ses notes et elle a plutôt décidé d’errer sur les routes, appareil photo au cou. Cabanes de fortune, enseignes de Coca-Cola vintage, tables à pique-nique au bord de la route… c’est une belle tournée nostalgique en noir et blanc que nous propose Françoise Chadaillac. Son regard curieux et allumé met en valeur un pan de notre patrimoine en voie de disparition. Un livre qui évoque l’odeur de la graisse de patates et du vinaigre dont on aspergeait les frites à l’époque…

La reine de la patate ou les cantines du détour Québec 1979-1982. Françoise Chadaillac. Loco. 120 pages.

Chacun son île

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

100 îles à couper le souffle, de Brice Gruet

À défaut de voyager, on peut se perdre longtemps dans les pages de ce magnifique livre qui nous fait saliver avec ses photos d’îles exotiques, de grandes étendues d’herbes et de rochers spectaculaires, sans oublier la mer parfois turquoise, parfois sombre. Des îles connues (pensons aux Seychelles, à l’île de Skye ou à Bali) aux moins connues (par exemple, l’île de Qeshm en Iran), l’auteur a dû faire des choix déchirants. Le Canada y figure avec l’île de Baffin et quelques îles de la Colombie-Britannique, mais on aurait très bien vu les Îles-de-la-Madeleine dans cette liste qui fait rêver.

100 îles à couper le souffle. Brice Gruet. Larousse. 208 pages.

En attendant le film

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Dune, de Frank Herbert

Il ne s’agit pas d’un beau livre dans le sens classique du terme — il n’y a pas d’illustrations —, mais c’est une réédition de luxe du célèbre roman de Frank Herbert pour en souligner le 50e anniversaire. On a revu la traduction des trois livres et on a ajouté deux préfaces, dont une de Denis Villeneuve, dont l’adaptation pour le cinéma est très attendue. C’est donc une édition de collection que les adeptes (ils sont des millions à travers le monde) voudront dans leur bibliothèque.

Dune. Frank Herbert. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Demuth. Robert Laffont. 690 pages.

Dans l’œil d’Hayeur

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Isabelle Hayeur, de Mona Hakim, Peggy Gale et Ann Thomas

Isabelle Hayeur n’a plus besoin de présentation. Artiste engagée, elle est entre autres connue pour avoir documenté en images l’impact de l’urbanisation et de l’industrialisation sur notre planète. Mona Hakim et Peggy Gale sont historiennes de l’art, commissaires d’expositions et critiques d’art. Ann Thomas est conservatrice principale de la photographie au Musée des beaux-arts du Canada. Les trois femmes nous proposent un ouvrage richement illustré qui fait le tour de la carrière et de la démarche de la photographe et vidéaste québécoise. Superbe.

Isabelle Hayeur. Mona Hakim, Peggy Gale, Ann Thomas. Plein Sud Édition. 360 pages.

Tour du propriétaire

PHOTO IGS-CP, FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Un palais en Sicile, de Jean-Louis Remilleux

Et si on partait en Sicile ? L’auteur Jean-Louis Remilleux, un producteur télé très connu en France, a restauré le Palazzo Di Lorenzo del Castelluccio, un palais sicilien du XVIIIe siècle. Il a documenté cette somptueuse aventure dans ce livre trilingue (français, anglais, italien) qui nous offre un tour du propriétaire absolument unique. Gros plan sur les luxueuses tapisseries, les céramiques multicolores, les meubles anciens, les statues, les moulures de plâtre et les plafonds peints à la main. Ce beau livre permet de visiter chaque pièce — plusieurs dissimulent des passages secrets ! — à notre rythme. Pour amateurs de design, d’architecture et d’histoire.

Un palais en Sicile. Jean-Louis Remilleux. Albin Michel. 247 pages.