Jusqu’à la fin de l’année, des personnalités nous parlent des cadeaux étonnants qu’ils ont reçus dans le passé.

Samuel Larochelle Samuel Larochelle
Collaboration spéciale

La période des Fêtes est particulièrement chargée pour la comédienne et animatrice Julie Ringuette depuis quelques années. En ondes à la radio de CKOI tous les matins de la semaine pendant des heures, avant de reprendre ses forces et d’aller sur la scène du Rideau Vert pour donner une série de représentations de 2019 revue et corrigée, elle explique pourquoi son contexte de travail a transformé son pire cadeau de Noël en son meilleur. « Mon père n’est pas celui qui fait les meilleurs cadeaux, disons… débute-t-elle en éclatant de son grand rire communicatif. L’année dernière, il a su que la voisine tricotait des pantoufles en phentex et il en a offert à tout le monde : mon frère, mon chum, moi et ma fille qui avait 6 mois. On a beaucoup ri de ça. »

Pourtant, la petite Sam a eu lesdites pantoufles dans les pieds tout l’hiver 2019. « C’était comme des petits chaussons. » Ses deux parents se sont même surpris à délaisser leur jugement initial. « C’est la chose la plus confortable qui soit ! On les traîne même en visite chez le monde, durant les Fêtes. On est tellement occupés tous les deux qu’on n’a pas le temps d’attraper une petite fraîche. C’est comme devenu notre saint Graal ! »

Elle s’amuse d’ailleurs à voir apparaître un petit jugement affectueux dans le regard de ses proches. 

Ça ne nous dérange pas que le monde nous imagine en pantoufles tout le temps. Ça apporte quelque chose de décontracté. On fait comprendre aux gens qu’ils peuvent se mettre à l’aise avec nous. Des fois, on fait des soupers en pyjama avec nos proches.

Julie Ringuette

Résultat : les amoureux ont demandé une autre paire plus grande pour Sam qui aura bientôt 18 mois. Au fil de l’entrevue, Julie Ringuette a d’ailleurs réalisé que son père ne méritait pas toutes les critiques gentilles au sujet de ses aptitudes à trouver des cadeaux. « L’année précédente, pendant que je jouais dans 2017 revue et corrigée, j’étais enceinte de quatre mois et demi, et ça ne feelait pas du tout. Il m’a offert 10 pots de sauce à spaghetti. Je vous le jure, c’était mon plus beau cadeau. Ç’a été ça, mon rush de femme enceinte. Mon père pensait que ça durerait trois mois, mais je les ai finis en trois jours ! »

2019 revue et corrigée au Rideau Vert de Montréal jusqu’au 4 janvier et au Capitole de Québec du 9 au 12 janvier