Couleurs, matières, ambiances... Quelles sont les nouvelles envies déco du printemps? Découvrez-en sept parmi les plus inspirantes, repérées au plus récent salon Maison & Objet Paris.

Publié le 25 mars 2015
Lucie Lavigne LA PRESSE

Bleu, jaune, corail

Maison & Objet Paris (M&O PARIS) compte parmi les salons de décoration et de design les plus courus d'Europe. D'où l'intérêt d'y observer les nouveautés, mais aussi les couleurs privilégiées. Constat? Le bleu, dans toutes ses déclinaisons, est prisé: électrique, marine, paon ou pastel. Aussi, le corail, l'orange, le vert, comme le kaki ou le vert sapin, et, bien sûr, le rouge brun marsala (la couleur de 2015 selon l'entreprise Pantone) sont cotés. Sans oublier les «nouveaux» neutres aux teintes fanées ou même cendrées (rose-beige, saumon, gris...). Enfin, pourquoi ne pas réveiller un décor avec une table d'appoint jaune acidulé?

Des plantes partout

Plutôt que de laisser vivoter quelques plantes dans un recoin de la maison, pourquoi ne pas les disposer comme des objets décoratifs originaux? Rien de mieux pour dynamiser (sans se ruiner) un aménagement inchangé depuis trop longtemps. Le truc? Miser sur l'accumulation et les mélanges (l'esprit «jungle») en diversifiant les plantes, leurs dimensions et les pots (en terre cuite, en acier, en laiton...), que l'on dispose au sol, sur le rebord d'une fenêtre ou sur un piédestal. Quant à la jardinière suspendue, follement dans le coup, elle se multiplie depuis un bon moment dans les logements des «décoristas».

Photo fournie par Ferm Living

Ces pots au profil graphique sont signés Ferm Living, une entreprise du Danemark. 

Luminaires en verre

On s'éclaire chic avec un luminaire en verre. Qu'il soit opalin, fumé ou texturé, le verre insuffle poésie et légèreté aux appareils d'éclairage. L'une des entreprises qui ont propulsé la tendance est Brokis, une marque tchèque ultracontemporaine qui ne cesse de monter. Parmi ses modèles à succès, il y a Muffins, qui présente un profil rebondi et qui met l'ampoule en vedette. Autre griffe novatrice: Bocci, de Vancouver, qui comptait parmi les exposants du dernier salon M&O PARIS. Sa nouveauté? Une mystérieuse et tout aérienne suspension en verre soufflé.

Photo fournie par Brokis

On aime la douceur lactée de ces suspensions (Shadows) signées Lucie Koldova et Dan Yeffet, pour Brokis. La partie supérieure du luminaire est en bois, alors que le verre se décline, entre autres, en blanc opalin, noir transparant et gris fumé. 

Design mural

Après les avoir dénudés (minimalisme oblige), on «rhabille» les murs d'accessoires inspirés! Chez Alki, le système mural Zutik s'organise le long d'une poutre horizontale en chêne massif. On le module à l'envi en y ajoutant, entre autres, une patère ou un panneau vide-poche. On apprécie aussi les systèmes d'étagères Stacked et Mini Stacked, de Muuto, qui permettent de créer une composition murale avec des modules de rangement. Autrement, les mordus de design au penchant artistique obtiennent un impact graphique avec un portemanteau coloré et créatif ou un miroir hors du commun.

Photo fournie par Alki

Le système mural Zutik, d'Alki, est modulable. On l'agrémente selon ses besoins: panneaux accoustiques, magnétiques ou «pochettes» en bois, miroir, échelle, étagère suspendue ou patère. 

Ambiance tropicale

Motifs de fleurs exotiques, impressions de palmiers, ornements en forme d'ananas, tons éclatants... La vague tropicale déferle sur le monde de la décoration. On l'adopte par touches pour ensoleiller un aménagement et y injecter un soupçon de dépaysement. Certains exposants de M&O PARIS ont décoré leur stand avec du papier peint de style tropical. Chez Yves Delorme, la collection de linge de lit Ailleurs a été présentée au rythme d'une bande-son de la jungle. Sans compter la nuée d'oiseaux qui survole le milieu: perroquet, toucan, flamant... On craque aussi pour les oiseaux de jardin imprimés sur des papiers peints.

Photo fournie par Moissonnier

Envie d'ébouriffer vos invités? Cette commode auréolée de flamants roses et de palmiers - référence à la Floride des années 60 -  en met plein la vue! 

Siège moulé

Les chaises à coque ont la cote. Leurs courbes étudiées rappellent celles des fameux sièges moulés de Charles et Ray Eames, époque mid-century. Ainsi, Alki, du Pays basque, a dévoilé sa nouveauté qui, souligne-t-on, devait être confortable et enveloppante: Kuskoa Bi, une chaise à coque fabriquée en bioplastique, un matériau à base d'amidon de maïs, de betterave ou de canne à sucre. De son côté, Normann Copenhagen a présenté sa chaise Form, en plastique moulé, «pensée pour épouser le corps». Également scandinave, Muuto continue d'enrichir sa famille de chaises Fiber Chair, dont la coque est fabriquée à partir de bois et fibres en plastique.

Photo fournie par Alki

La coque de la chaise Kuskoa Bi, d'Alki, est composée de bioplastique. C'est-à-dire? Une polymère qui a des caractéristiques similaires à celles du plastique fossile, détaille-t-on chez Alki.

Rebonjour le rotin!

Engrenages, rouages, outillage... Parmi les curiosités du salon M&O PARIS, nous avons noté l'arrivée du look «mécanique» sur les tables de travail et même dans la cuisine! Déjà, l'an passé, Tom Dixon donnait le ton avec sa collection Cog (rouage), qui allie robustesse et préciosité. Inspirée de l'ingénierie britannique, elle regroupe des accessoires au fini laiton: chandeliers, range-crayons, contenants... Même attrait pour les machines chez Diesel Living qui, avec Seletti, propose un couvert et de la vaisselle aux formes qui évoquent celles des mécanismes et des outils. Avis à ceux qui, petits, se sont amusés avec le jeu de construction Meccano: une collection de mobilier à assembler Meccano Home a été lancée l'automne dernier.

Photo fournie par Sika Design

Un fauteuil suspendu en rotin au chic parfaitement néo-hippie. Celui-ci, baptisé Renoir, est réalisé par l'entreprise scandinave Sika-Design.