Les grandes tuiles de céramique rectifiées nouvellement disponibles sur le marché permettent de créer un look contemporain. «Ces tuiles ont été recoupées de sorte que leurs arêtes sont très, très nettes», explique Karim Guirguis, gérant de la boutique Céragrès de Montréal.

Publié le 12 oct. 2009
Valérie Vézina, collaboration spéciale
Valérie Vézina, collaboration spéciale LA PRESSE

Des arêtes nettes permettent une pose très rapprochée: on colle les tuiles les unes contre les autres, en réduisant au minimum les joints de coulis entre celles-ci, jusqu'à 1/16 de po ou moins. Résultat: on obtient un look plus épuré et moderne qu'avec les carreaux de céramique, traditionnellement plus espacés.

Chez le détaillant montréalais Ardesia, on propose depuis peu une nouvelle porcelaine de 18 X 36 pouces en blanc, beige ou noyer. Les gris foncés, les noirs, les grèges plutôt que des couleurs vives teintent ces grands formats, qui atteignent jusqu'à 48 X 12 ou 24 X 48 pouces.

Dans une construction neuve ou lorsque l'on rénove une cuisine, on peut privilégier ces très grandes tuiles sur les plans de travail. Une alternative intéressante et plus abordable que le granit et le quartz, selon la designer Annie Maisonneuve. Cela donne un look uni à un îlot de cuisine, «comme une dalle». Les enfants pourront y faire leurs devoirs à quatre conditions : il faudra s'assurer d'avoir les joints les plus fins possible, choisir un fini lisse évidemment, planifier soigneusement la coupe des tuiles en fonction des dimensions de l'îlot et en choisir d'assez grandes pour permettre les travaux d'écriture, par exemple 24 X 24. De tels carreaux sont offerts de à partir de 4 $ le pied carré chez Céragrès.

M. Guirguis conseille de s'en tenir à ce format (24 X 24) pour le plancher d'une résidence, à moins que la base soit en béton. Une surface tout à fait droite et de niveau est requise à la base de tout plancher en céramique, à plus forte raison sous des tuiles grand format (pour prévenir les fissures).

Aux murs, les professionnels consultés recommandent de recourir aux services d'un poseur de métier, compte tenu de la lourdeur de ces tuiles et des adhésifs spéciaux requis.

Sur un comptoir, des joints en époxy seront privilégiés pour éviter la pourriture et les variations de couleur.

Les plus récentes tendances en matière de céramique étaient présentées du 29 septembre au 3 octobre 2009 à Bologne. Les motifs organiques et floraux et les mosaïques de couleurs vives étaient à l'honneur comme on pouvait déjà en juger d'après la documentation promotionnelle de cette exposition - Cersaie - qui ralliait une majorité de fabricants italiens et espagnols.