Source ID:; App Source:

Une ode au lac Massawipi

La maison lauréate se veut une équation entre... (Photo fournue par IDM)

Agrandir

La maison lauréate se veut une équation entre une architecture moderne qui s'intègre à l'environnement et une architecture traditionnelle.

Photo fournue par IDM

Marie-France Léger
La Presse
Surplombant le village de North Hatley, cette maison... (Photo fournue par IDM) - image 1.0

Agrandir

Photo fournue par IDM

Surplombant le village de North Hatley, la maison sur la colline Minton est une ode au lac Massawipi. Cette résidence conçue par les architectes Gavin Affleck et Richard de la Riva est ouverte en son centre, à la manière d'une porte cochère, comme un cadre immortalisant cette longue tâche d'eau en contrebas.

 Élaboré sur trois ans, bâti en un an, ce projet de longue haleine vient de recevoir le Prix Architecture de l'Institut de Design Montréal. «Le client possédait un terrain magique», de confier, modeste, l'architecte Richard de la Riva, associé chez Affleck + de la Riva.

 Déjà finaliste au concours de l'Ordre des architectes en 2005, la maison se veut une équation entre une architecture moderne qui s'intègre à l'environnement, sans trop se détourner malgré tout de l'architecture traditionnelle des maisons de campagne.

 Un pari que les architectes ont tenu en utilisant du clin de cèdre pour le toit et de l'ardoise à l'intérieur comme à l'extérieur. La maison est basse; elle suit l'horizon. «Ce n'est pas une maison qui cherche à se gonfler la poitrine, mais une maison relativement discrète, qui intègre les valeurs naturelles tout en étant proche de la modernité», de poursuivre l'architecte.

Les 10es Prix

 Les noms des lauréats des 10es Prix du l'Institut de Design Montréal 2007 ont été dévoilés le 17 mai dernier dans plus d'une dizaine de catégories. Soulignons, notamment, le Prix du design d'intérieur qui est attribué aux designers Renée Daoust et Réal Lestage pour le projet Nolin/BBDO MOntréal. L'aménagement occupe 20 000 pieds carrés et alterne aires ouvertes et bureaux fermés. Dans ce bâtiment industriel du siècle dernier, tout est peint en blanc: murs, plafonds, planchers et colonnes.

 Dans les deux catégories de Design industriel, le bureau Morelli Designers remporte la palme pour le Prix de consommation grand public et le Prix pour les produits spécialisés. Dans le premier cas, il s'agit d'un concept de cadre et de fourche de vélo de triathlon. Le concept repose notamment sur l'intégration des câbles des freins et des dérailleurs à l'intérieur du cadre. Le deuxième prix lui est attribué pour la qualité des éléments de pavoisement et d'éclairage à la Cité des arts du cirque.

 Le Prix Relève CGI, visant à souligner le talent d'un designer prometteur, a été remis à Caroline Saulnier qui a déjà reçu par le passé prix et mentions honorifiques, pour son génie créateur et son sens des affaires.

 Le Prix Carrière BRP Sam Lapointe, remis chaque année à un grand nom du design, est décerné au designer graphique Gilles Robert. Il est considéré comme le père du graphisme québécois moderne. La Presse est d'ailleurs honorée de l'avoir compté parmi ses collaborateurs.

 Un jury international présidé par Giovanni de Paoli, doyen de la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal, a évalué les projets soumis. Le jury était composé de spécialistes du design dans chacune des catégories de la compétition.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer