Source ID:382873; App Source:cedromItem

Jamais assez (de design)

  • Fauteuils, tables, chaises... la boutique s’est meublée du meilleur design. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Fauteuils, tables, chaises... la boutique s’est meublée du meilleur design.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 1 / 4
  • Le point commun des articles en vente? Ils doivent être entre autres «esthétiques, pratiques et durables». (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Le point commun des articles en vente? Ils doivent être entre autres «esthétiques, pratiques et durables».

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 2 / 4
  • Jamais assez a ouvert ses portes il y a six ans, sur le boulevard Saint-Laurent. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Jamais assez a ouvert ses portes il y a six ans, sur le boulevard Saint-Laurent.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 3 / 4
  • De très belles curiosités garnissent les étalages du commerce. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    De très belles curiosités garnissent les étalages du commerce.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 4 / 4
Mélanie Roy
La Presse

Au départ, les propriétaires de la boutique Jamais assez, Geneviève Cyr et Michel Swift, respectivement issus du design d'intérieur et industriel, avaient pour vocation de distribuer des meubles et objets fabriqués au Québec. Six ans plus tard, si on trouve encore quelques prototypes (comme la bibliothèque «National Geographic», précisément imaginée pour conserver les magazines au cadre jaune), la boutique Jamais assez a ajouté à son arc le meilleur du design international.

Les critères de sélection sont les mêmes pour toutes les pièces tenues en magasin, affirme Geneviève Cyr: «Nous recherchons des objets usuels, de tous les jours, dont on ne peut se passer et qu'on garde toute une vie.» Ils doivent être esthétiques, intelligemment pensés, pratiques, durables et (relativement) abordables.

Des exemples? La collection de fauteuils, chaises, tables d'appoint, étagères et accessoires de la marque danoise Hay, que Jamais assez distribue en exclusivité à Montréal. Également, les beaux objets de curiosité de Normann Copenhagen: bougeoirs, portemanteaux, patères, porte-poussière, ensemble de bols et abat-jours. Sans oublier les accessoires en résine à l'allure «Flinstones» de Tina Frey, une designer de San Francisco.

Les propriétaires annoncent l'arrivée prochaine d'une nouveauté en boutique, à savoir des rouleaux de serviettes de table et des napperons en tissus détachables, réutilisables (jusqu'à six fois) et biodégradables, conçus par l'entreprise MYdrap.

Jamais assez

5155, boul. Saint-Laurent Montréal

514-509-3709

www.jamaisassez.com




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer