Source ID:369446; App Source:cedromItem

Des créations textiles naturalistes

La collection de coussins, nappes, sachets de senteurs,... (Photo fournie par le Collectif textile)

Agrandir

La collection de coussins, nappes, sachets de senteurs, serviettes de table et décorations murales comprend plusieurs figures naturalistes.

Photo fournie par le Collectif textile

Claudia Guerra

Collaboration spéciale

La Presse

Parce que printemps rime avec grand ménage, le Collectif Textile nous invite à rafraîchir notre décoration d'intérieur dans le cadre d'une boutique éphémère.

Il y a eu d'abord le Bar à foulards, puis le Bar à papier, l'hiver dernier. Cette saison, pour faire connaître le métier de designer textile et montrer les multiples facettes de la sérigraphie, le Collectif Textile récidive avec le Bar maison.

Cette vente, qui aura lieu les 18 et 19 mai au studio communautaire Espace POP, présentera des accessoires uniques confectionnés pour l'occasion par les membres du groupe, Vicky André (sacs à main Noir de Mars), Lucie Leroux (Laboratoire Textile) et Audrey Fortin (Walls of Ivy).

Malgré leur signature graphique très différente, les designers et ennoblisseuses de textiles ont puisé leur inspiration dans des univers similaires: «Les gravures d'histoire naturelle, les encyclopédies anciennes et les livres d'explorateurs», détaille Lucie Leroux.

La collection de coussins, nappes, sachets de senteurs, serviettes de table et décorations murales comprend donc plusieurs figures naturalistes: des truites arc-en-ciel, des maquereaux et des coraux, de même que des figuiers orangés.

On verra quelques imprimés floraux, dont des orchidées dessinées dans les serres du Jardin botanique de Montréal, des images plus ludiques, comme des insectes sur des nappes à pique-nique et aussi des formes géométriques, voire abstraites.

Vicky André, par exemple, a travaillé le shibori, une technique japonaise ancestrale qui consiste à faire des ligatures sur les tissus avant de les teindre. Cela donne une facture très moderne et hors du temps aux couleurs éclatantes de rose, de vert amande et de bleu.

Savoir-faire laborieux

«Pour chacun de nos projets, on recommence tout le processus», explique Audrey Fortin. Ainsi, une fois que la thématique de l'événement est décidée, le trio détermine les étoffes qui seront utilisées - cette fois, il s'agit du lin et du coton -, déniche de nouveaux fournisseurs, crée les images, transforme les croquis en motifs à imprimer, prépare les teintures et s'attaque ensuite à la confection...

«La préparation est longue et comprend énormément d'étapes, précise Lucie Leroux. Mais le plus grand défi est surtout de composer avec les imprévus.»

Patience, rigueur technique, précision font sans aucun doute partie des qualités de ces jeunes femmes, qui empruntent les ateliers du Centre Design&Impression textile en attendant de pouvoir s'installer dans leur propre local.

«C'est stimulant de travailler en groupe. Nos compétences sont très différentes, y compris sur la gestion d'une entreprise», dit Lucie Leroux.

À trois, c'est mieux

Le Collectif Textile est d'abord né sous la forme d'un blogue en mai 2012 de l'association de huit finissants en design et impression textile. «On a décidé de continuer le blogue et de poursuivre une activité professionnelle à trois en parallèle de nos projets personnels», explique Lucie Leroux.

À travers le groupe, les trois membres du collectif offrent aux professionnels, qu'ils soient designers de mode, décorateurs, architectes ou costumiers, un service d'ennoblissement textile sur mesure et artisanal. «Nous avons commencé en septembre dernier et le démarrage va bon train. On voit bien qu'il y avait un besoin», observe Audrey Fortin.

Cette dernière, qui prépare une collection de papiers peints pour l'automne, travaille sur des motifs pour de la literie.

Le trio envisage d'ouvrir trois autres boutiques éphémères, notamment pour la rentrée et la fin de l'année.

Bar maison

Les 18 et 19 mai de 10 à 18h à l'Espace POP.

5587, av. du Parc, Montréal. L'argent comptant sera le seul mode de paiement.

Les prix varieront de 10 à 120$, selon les articles.

Info : collectiftextile.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Une foire à l'avant-garde

    Immobilier

    Une foire à l'avant-garde

    Vous voulez goûter à l'avant-garde de l'habitation écologique au Québec? La Foire de l'environnement et de l'écohabitation 2013 revient à Montréal, à... »

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer