Source ID:; App Source:

Un nouveau venu dans la maison: le vestiaire

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Finie l'entrée encombrée! Pour garder un vestibule bien ordonné, rien de tel qu'un «mudroom» ou vestiaire, une solution de rangement idéale dans une maison familiale. En voici un bel exemple... petit coin inclus!

Plutôt que de créer une entrée classique dotée d'une (petite) penderie, l'architecte Martin Champagne, de l'agence acdf*, a intégré un vestiaire aux plans de la résidence présentée à la une de ce cahier.

« Le principal avantage d'un vestiaire est d'éviter l'encombrement de l'entrée tout en permettant d'accéder facilement aux vêtements d'extérieur et aux accessoires de sport, qui sont très nombreux avec trois enfants », souligne le couple propriétaire de l'habitation, située à Saint-Denis-de-Brompton.

« Je le compare à un walk-in familial camouflant tous les vêtements. Ainsi, lorsqu'on entre dans la maison, la première chose que l'on aperçoit est le salon et le paysage, plutôt que le fouillis dans l'entrée autour d'une penderie», enchaîne l'architecte.

Aménagé dans le vestibule, ce vestiaire comporte des toilettes et communique avec le garage. Cette organisation facilite la circulation, ainsi que les préparatifs avant de quitter la maison.

« C'est extrêmement pratique avec de jeunes enfants. Une fois dans le vestiaire, ils peuvent aller à la toilette et, au fur et à mesure, prendre place dans la voiture. Au retour, même circuit : ils accèdent rapidement aux toilettes pour, ensuite, enlever leur manteau », expliquent les parents.

Parmi les astuces exploitées, il y a la mise en place de deux portes coulissantes escamotables, dont celle qui s'ouvre sur le cabinet de toilette. « Ce qui dégage les lieux et rehausse la fluidité », précise Martin Champagne.

Aussi, on a tiré profit de la surface des murs avec des armoires, des tringles et des tiroirs. Au sol, un tapis-brosse (en fibre de coco) permet d'assécher les bottes et sert aussi de gratte-pieds. Le même revêtement a été encastré dans le plancher de l'entrée principale.

Enfin, un miroir pleine hauteur procure un spectaculaire effet d'agrandissement. « On s'y sent moins à l'étroit, surtout lorsque toute la famille s'y trouve en même temps! », précisent les occupants.

Finie l'entrée encombrée! Pour garder un... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

L'espace expliqué

L'espace disponible dans ce vestiaire de 7,4 m2 (80 pi2) a été adroitement optimisé. Ainsi, toute la surface des murs du fond et de droite est utilisée avec des armoires, des tiroirs, et des tringles afin de suspendre les vêtements (collection Stolmen, IKEA). Idée futée : un tapis-brosse (en fibre de coco) a été privilégié au sol et sur les étagères à chaussures afin de mieux les assécher. Ce revêtement rugueux peut aussi servir de gratte-pieds. Un long banc facilite la tâche de la famille quand vient le temps de mettre ou d'enlever ses bottes ou ses souliers. Un miroir pleine hauteur (au centre de la photo) permet non seulement de jeter un oeil à sa tenue avant de partir, mais procure un effet d'agrandissement étonnant.

Finie l'entrée encombrée! Pour garder un... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

En raison de l'étroitesse du vestiaire et du cabinet de toilette (celui-ci fait 2,2 m2 ou 24 pi2), une porte coulissante escamotable a été choisie. Une fois ouverte, elle disparaît à l'intérieur du mur, évitant ainsi de gêner la circulation. Toujours dans le but de libérer l'espace, la brosse pour toilette a été dissimulée dans ce rangement escamotable (coin supérieur gauche sur la photo ci-joint). Le papier peint au style graphique rehausse la pièce et, surtout, fait oublier son exiguïté.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer