Source ID:; App Source:

Apparences trompeuses

La maison originale faisait 25 pieds sur 40.... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

La maison originale faisait 25 pieds sur 40. En tout, on a augmenté la superficie habitable du rez-de-chaussée et du premier étage de 1200 pieds carrés (110 mètres carrés).

Photo Alain Roberge, La Presse

Dossiers >

Maisons rénovées

Rénovation

Maisons rénovées

Ils ont fait appel à un architecte ou à leur système D: visitez des maisons rénovées avec goût par leurs propriétaires. »

Marie-France Léger
La Presse

Un couple avec de jeunes enfants se porte acquéreur d’une maison simple en briques rouges, aux proportions élégantes, mais mal conservée. Le potentiel de cette maisonnette de 1925 est accru par l’immense terrain de 8000 pieds carrés. Les propriétaires décident de garder uniquement le carré de la maison tout en agrandissant la superficie habitable de plus du double. À l’extérieur, la demeure de style anglais s’épanouit harmonieusement. Mais un aménagement surprenant, inclassable et raffiné, nous attend à l’intérieur.

 >> Multimédia: faites une visite guidée de la maison en compagnie de Marie-France Léger.

 Nous pensions entrer dans un intérieur des années 20, comme il y en a tant. Comme dans un de ces cottages au cachet préservé de Westmount, d’Outremont ou du Plateau. Mais voilà. Nous avons débarqué dans une maison parfaitement neuve, restaurée dans un esprit classique, avec des accents totalement contemporains. Cette mixité des styles déconcerte au premier abord, mais c’est ce qui fait de cet endroit un lieu tout à fait unique et riche. «J’ai repris l’esprit de la maison en le simplifiant. C’est plus pur, plus moderne», commente le designer René Desjardins.

Tout est neuf

 Dans cette demeure de Mont-Royal, on a finalement gardé que la carcasse et les deux murs porteurs. C’est tout. Fenêtres, moulures, planchers, murs, ouvertures, escalier même, sont neufs, mais rendus avec une touche ancienne et épurée. Les moulures ont été dessinées plus plates, les ouvertures sont plus larges, mais les divisions usuelles d’une maison traditionnelle sont respectées, même si les pièces sont maintenant plus grandes.

La maison originale faisait 25 pieds sur 40. En tout, on a augmenté la superficie habitable du rez-de-chaussée et du premier étage de 1200 pieds carrés (110 mètres carrés). Les combles, maintenant aménagés, offrent 1000 pieds carrés supplémentaires (92 mètres carrés). Les occupants ont gagné ainsi deux fois plus d’espace. Tout cela grâce à une extension à l’arrière de 17 pieds (5 mètres) qui gagne sur le terrain parfaitement paysagé.

 Du contemporain et du luxe

Difficile à croire : la maison a été rénovée en 2001. On la dirait terminée hier. Rien ici n’est calqué sur la mode ou sur les vitrines du boulevard Saint-Laurent. Le soin du détail est partout présent. Dans le choix des tissus, des tapis (tous sur mesure), des vitres cannelées, des luminaires, de la disposition des tuiles et des éclairages directs et indirects au moyen d’encastrés et de lampes de table fétiches comme la Tizio et la Costanza.

 «Le plus difficile ici, ça a été de marier les différentes pièces entre elles», commente René Desjardins. Les propriétaires ont acheté patiemment, lentement. Pris le temps d’agencer certaines pièces de mobilier de famille avec des toiles et des photographies d’artistes contemporains, canadiens et montréalais, pour beaucoup d’entre eux.

 Coût : Le coût de la rénovation de la maison équivaut à peu près au prix d’achat du cottage initial.

____________________

Designer : René Desjardins de Gestion René Desjardins

Consultant en architecture : Alain Carle de Alain Carle, Architecture




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer