Source ID:; App Source:

Ouvrir les yeux sur un décor agréable

Le lit ne fait pas face à la... (Photo fournie par Home and Garden TV)

Agrandir

Le lit ne fait pas face à la fenêtre. Cette disposition permet d'apprécier la vue, quand il y en a une, et de s'en détourner si la luminosité est trop vive.

Photo fournie par Home and Garden TV

Une chambre estivale, avec son édredon de lin... (Photo fournie par Un fauteuil pour deux) - image 1.0

Agrandir

Une chambre estivale, avec son édredon de lin et ses coussins émeraude

Photo fournie par Un fauteuil pour deux

Les chambres sont de plus en plus grandes. Flanquées de salles de bains et de walk-in démesurés, elles se prennent parfois pour des suites. Pour les meubler sans les surcharger, que diriez-vous d'y aménager plusieurs petits îlots, comme dans les hôtels-boutiques?

 >> En complément: Choisir le bon matelas.

 Cette photo de la chaîne ontarienne Home and Garden TV en est une belle illustration. Le fauteuil moelleux placé devant la fenêtre est une invitation à la lecture. Avec un effort minimal, on avance le pouf placé au pied du lit, puis on dépose sur la table d'appoint une tisane qu'on sirote pendant des heures.

 Nancy Ricard, designer et propriétaire de la boutique Un fauteuil pour deux, dans le Vieux-Port de Québec, croit que le fauteuil est souvent un leurre. «Oui, il sert à meubler la pièce, mais on l'utilise surtout pour y déposer des vêtements», note-t-elle.

 La chambre est le lieu «de la première et de la dernière vision de notre journée», philosophe-t-elle. Mal aimée, souvent négligée, elle mériterait d'être choyée. «Tout le monde devrait ouvrir les yeux sur un décor agréable», décrète-t-elle.

Faux vison

 L'hiver, un couple de la région de Québec s'endort et se réveille sous une couette de faux vison bordé de soie. Une idée de Nancy Ricard. À la Saint-Valentin, sur une couche si sensuelle, pas besoin de s'enduire de chocolat pour être disposé à l'amour.

 La tête de lit et les lampes de chevet en cuir, le mur de fausse brique et les tentures de lin crème composent un ensemble élégant et épuré. «Ça ne sert à rien de surcharger une pièce, insiste Nancy Ricard. Il faut plutôt mettre nos beaux objets en valeur.»

 La designer a poussé le raffinement jusqu'à créer un décor estival pour ses clients. «Je n'étais pas à l'aise avec du vison en plein été», explique-t-elle. Elle leur a donc proposé un édredon de lin, ainsi que des cache-oreillers de soie brodée et des coussins en velours couleur émeraude.

 Comme dit l'adage, mieux vaut transformer son lit que de changer de mari.

 Nancy Ricard ajoute qu'une chambre doit être dotée de plusieurs sources d'éclairage : intense pour la lecture et l'habillage, indirect pour la télé, tamisé pour la séduction.

Le rouge, chaud et romantique

 «Chaud et romantique», le rouge ne fait pas peur à Anne-Marie Fortin-Lambert. Elle a même osé le marier à du noir, pour créer «une ambiance lounge» que son fiancé hockeyeur préfère sans doute à celle d'une chambre des joueurs.

 Anne-Marie, 25 ans, s'est éprise de design à force de déménager et de décorer de nouvelles maisons. Pour suivre son amoureux de Fort Lauderdale à Washington, en passant par le Massachusetts et, maintenant, Hamilton en Ontario, elle n'a eu d'autres choix, pour se perfectionner, que de prendre des cours par correspondance.

 Elle a mis ses connaissances en application en décorant le pied-à-terre qu'ils habitaient dans le Vieux-Port de Québec. Mathieu Biron, le fiancé, a aussi donné ses idées. Secondé par la designer Catherine Tremblay, le couple l'a finalement eue, sa chambre de rêve.

 Les murs sont parés de caissons, dont l'intérieur est tapissé d'un papier peint en relief du même beau rouge soutenu. Les rideaux crème à la texture de faux suède, «très lourds et très riches», fait observer Anne-Marie, ont été fixés en coin, de part et d'autre du lit, lui-même habillé d'un édredon et de quelques coussins couleur sable.

 Les draps et les taies de satin noir ajoutent une note que les lecteurs qualifieront à leur convenance: dramatique, érotique, sensuelle, gothique...

 La tête de lit rembourrée se prête bien à la lecture, que facilitent deux ravissantes lampes de cristal suspendues au-dessus des tables de chevet. Et quand l'heure n'est pas à la stimulation intellectuelle, les chandeliers rouges sont là, pour faire danser les ombres et les corps.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer