Source ID:; App Source:

Refuges de stars à New York

La chambre à coucher de Steven Spielberg et... (Photo tirée du livre Intérieurs new-yorkais)

Agrandir

La chambre à coucher de Steven Spielberg et de son épouse Kate Capshaw

Photo tirée du livre <i>Intérieurs new-yorkais</i>

L'immense salon de Donald Trump. Tout ce qui... (Photo tirée du livre Intérieurs new-yorkais) - image 1.0

Agrandir

L'immense salon de Donald Trump. Tout ce qui brille est en or ou du bronze.

Photo tirée du livre <i>Intérieurs new-yorkais</i>

Qu'ont en commun Donald Trump, Steven Spielberg et Isabella Rossellini? Le fait de vivre à New York ou dans la campagne environnante, et celui de figurer dans le très beau livre de la maison d'édition Taschen, Intérieurs new-yorkais.

 Il y a du clinquant dans ce volume, il y a aussi du design, de l'extravagant, de l'épuré, du campagnard, de l'étonnant. Steve Bonge, le chef de la communauté des Hell's Angels de New York, invite le lecteur dans sa maison de briques, présentée comme un «musée du grotesque», avec ses jantes, ses couvercles de cercueil, ses outils de trappeur et ses vieilles pompes à essence.

Le cinéaste Steven Spielberg, lui, vit une partie de l'année à East Hampton, à Long Island, dans un véritable petit village composé de trois bâtiments, conçu pour sa famille de cinq enfants et pour ses amis. Il apprécie «le bon artisanat américain Arts and Craft» et ne s'encombre pas de meubles design ou d'antiquités.

Le style new-yorkais n'existe pas. Les 42 intérieurs offerts à nos yeux ravis n'ont pour point commun que le paysage qui se profile à travers leurs fenêtres.

Intérieurs new-yorkais, Beate Wedekind, Taschen, 2007, 277 pages.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer