Comment tirer son épingle du jeu dans l’achat de meubles d’occasion ? Voici quelques conseils d’habituées.

Catherine Handfield
Catherine Handfield La Presse

Trouver des images inspirantes

Avant toute chose, l’avocate et artiste-peintre Chloé Sabourin, qui a presque entièrement meublé son chalet d’articles de seconde main, conseille de trouver des images d’inspiration sur l’internet ou dans des magazines de design intérieur. « Ça donne une lignée d’idées, résume-t-elle, et ça fait en sorte que tu pars de quelque chose. »

Prendre son temps pour trouver…

« Quand tu veux acheter du seconde main, il ne faut pas que ton temps soit de l’argent. C’est plus rapide de sortir ta carte de crédit, d’aller au magasin et d’acheter neuf », dit d’emblée la blogueuse Isabelle Clément, du site De la ruelle au salon. « On s’entend qu’il faut fouiller pour trouver les trésors », opine Chloé Sabourin.

… et faire vite pour acheter

PHOTO JESSE JOHNSTON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Avec l’arrivée de Facebook Marketplace et aussi avec la pandémie, le marché de seconde main est foisonnant.

« Quand on a un coup de cœur, on l’achète, sinon on le regrette », prévient Stéphanie Finjean, de la page Facebook Ambiance rétro vintage. Avec l’arrivée de Marketplace, de Facebook, et aussi avec la pandémie (qui a généré beaucoup de temps libre), le marché de seconde main est foisonnant, note Isabelle Clément : il y a énormément d’acheteurs (dont des revendeurs) à la recherche des vraies aubaines. Il faut sortir du lot. « N’envoyez pas le message automatique : “Est-ce disponible ?”, conseille Mme Clément. Il faut écrire qu’on est disponible le jour même pour aller le chercher. » Des gens font (à leurs risques et périls) un acompte par virement Interac pour réserver l’article. Si on est à l’aise d’envoyer un versement, on peut demander au vendeur de mettre l’article comme « vendu » ou de retirer l’annonce pour éviter la surenchère.

Chercher « large »

Isabelle Clément conseille aux gens de viser large dans leurs recherches sur Marketplace, Kijiji et LesPAC. On cherche des chaises ? On écrit « chaises » dans le moteur de recherche. « C’est sûr que, pour les meilleures aubaines, les gens ne savent pas ce qu’ils ont entre les mains. On ne trouvera donc pas les mots “mid century”, “vintage” et “teck” dans le titre de l’annonce », résume-t-elle. Stéphanie Finjean, qui aime partir à la chasse au trésor, conseille de ne pas négliger les antiquaires, les friperies et les marchés aux puces.

Rester vigilant

Les punaises de lit se transmettent entre autres par les articles usagés, particulièrement par les textiles. Quand on magasine du seconde main, mieux vaut rester vigilant. Le gouvernement du Québec propose des conseils pour reconnaître les punaises de lit et prévenir les infestations.

Consultez le site du gouvernement du Québec