On passe en moyenne 30 % de notre vie à dormir, ce qui dit tout sur la nécessité d’investir dans un matelas de qualité. On devrait le choisir en fonction de son confort, mais aussi selon les particularités du dormeur : sa santé, la principale position adoptée pendant son sommeil et son poids. La situation se corse toutefois lorsque le même lit est partagé par deux dormeurs aux besoins différents ou quand l’un gigote et empêche l’autre de dormir. Dans ces cas, comment rendre les nuits réparatrices sans faire lits à part ?

Publié le 2 mai 2021
Isabelle Morin
Isabelle Morin La Presse

Le passe-partout

Partager son lit, oui, mais ses maux de dos ou ses insomnies ? Non, merci. Pour éviter que la nuit ne tourne au cauchemar, les dormeurs doivent d’abord cerner leurs besoins. Chaque position de sommeil s’accorde avec un type de matelas. Un modèle ferme, qui soutient bien la colonne, le bassin et le cou, convient à ceux qui dorment sur le dos. Le matelas mi-ferme est plus polyvalent : il plaît généralement à ceux qui dorment sur le côté puisqu’il offre une souplesse au niveau des épaules et des hanches, tout en maintenant la colonne dans un alignement souhaitable. C’est également le niveau de fermeté recherché pour ceux qui dorment sur le ventre, quoique cette position, qui exacerbe les courbures du cou et du bas du dos, est déconseillée. Le mi-ferme est aussi le compromis que suggère Camila Vasquez, conseillère chez Dormez-vous, dans les cas où les besoins et les goûts ne sont pas les mêmes au sein du couple.

Le deux-en-un

PHOTO TIRÉE DU SITE AMAZON

Système de conversion de lits jumeaux très grands en très grand lit (king), de Ya-tube

Le compromis est insatisfaisant pour l’un ou l’autre ? Une autre solution consiste à coller deux lits jumeaux très grands (80 po de long, plutôt que 75 po pour un format standard) ou encore à les déposer sur une base ajustable. Pour les maintenir ensemble, on attache les pattes des lits et les matelas à l’aide de sangles. Dans les deux cas, il y aura inévitablement une fente au centre. On trouve toutefois des convertisseurs qui remplissent cet espace pour créer une surface uniforme.

> Consultez la fiche d’un convertisseur sur Amazon (en anglais)

Le matelas pantalon

« Les lits orthopédiques sont un choix intéressant pour les gens qui ont des reflux gastriques ou des problèmes de dos, ou qui font de l’asthme et de l’apnée du sommeil. À moins que ce ne soit simplement parce qu’ils aiment lire au lit », indique Camila Vasquez. Avec ce type de lit, le sommier s’articule pour incliner la tête ou les pieds du matelas. Dans un lit pour deux, on peut opter pour un modèle « pantalon » qui est constitué d’un seul matelas divisé uniquement à la tête pour incliner un côté indépendamment de l’autre.

Le double cœur

  • Ni vu ni connu à l’extérieur, le matelas Savoia offre pourtant un confort individualisé à chaque dormeur.

    PHOTO FOURNIE PAR MOBILIA

    Ni vu ni connu à l’extérieur, le matelas Savoia offre pourtant un confort individualisé à chaque dormeur.

  • Mi-ferme d’un côté, mi-moelleux de l’autre

    PHOTO FOURNIE PAR MOBILIA

    Mi-ferme d’un côté, mi-moelleux de l’autre

1/2
  •  
  •  

Mobilia présente son modèle Savoia : un seul matelas polyvalent qui, ni vu ni connu, renferme en son centre deux intérieurs : un côté mi-ferme et l’autre mi-moelleux. L’ensemble est recouvert d’une même couche de mousse mémoire à haute densité qui se modèle aux points de pression du corps. Savoia est offert en format grand, en plus du format très grand, et convient par conséquent aux chambres à coucher moins spacieuses.

> Consultez la fiche du matelas sur le site de Mobilia