Le service de la protection de la jeunesse a été joint, hier, relativement à l'affaire du jeune Falcon Heene, le garçon que les médias du globe ont cru coincé à bord d'une montgolfière expérimentale à la dérive dans le ciel du Colorado, jeudi.

Nicolas Berubé LA PRESSE

C'est la police locale qui a entrepris ces démarches, après que des détails troublants sur la famille eurent fait surface.

 

En juin 2006, les Heene ont loué une maison à Burbank, en banlieue de Los Angeles, apparemment dans le dessein de percer dans le monde des médias et du show-business. Richard Heene et sa famille ont quitté la maison un an plus tard, laissant derrière eux une note impayée de 6000$.

Jointe par la chaîne NBC, la propriétaire de la maison, Carrie Cavalier, a qualifié M. Heene de «bon à rien».

«Il m'avait promis de réparer le toit pour payer sa dette, mais ne l'a jamais fait», a-t-elle dit, ajoutant qu'elle attendait toujours la somme qui lui est due. Hier, l'histoire selon laquelle Falcon se serait réfugié dans le grenier familial après avoir détaché le ballon à l'hélium a elle aussi été mise en doute.

Une équipe de télé a voulu recréer la scène, mais Falcon, 6 ans, s'est avéré incapable de rejoindre la trappe du grenier sans l'aide d'un adulte. En direct à CNN, le jeune Falcon a aussi dit à son père avoir ignoré les cris des gens qui le cherchaient «parce que tu as dit que c'était pour un show». L'enfant a vomi en direct à la télé chaque fois que cette question a été abordée.

Autre élément étrange: voyant la montgolfière s'éloigner, le père a joint la station de télé locale avant d'appeler le 911.

Les policiers du comté de Larimer, au Colorado, ont dit ne pas avoir détecté de signes permettant de croire à un canular. Or, à la lumière de la déclaration de Falcon à CNN, ils vont réinterroger les membres de la famille Heene ce matin.

«Clairement, cela fait monter le niveau de scepticisme de tout le monde, a dit le shérif Jim Alderden. Nous devons retourner voir la famille et établir les faits. Nous croyons que c'est authentique.» Des accusations criminelles pourraient être déposées s'il devait être établi que l'histoire a été inventée.

 

Coûts estimés de l'opération de sauvetage

> 40 000$ pour le personnel médical et policier, dans trois comtés.

> 20 000$ pour l'utilisation de deux hélicoptères de la garde nationale du Colorado.

> 20 000$ pour les hélicoptères des médias.

> 5000$ en récoltes endommagées par les véhicules qui ont roulé dans les champs.

> 15 000$ en temps pour les bénévoles qui sont accourus pour aider avec les recherches.

Données compilées par Radaronline.com