Source ID:; App Source:

Ebola: les fonctionnaires du Liberia confinés chez eux

Parmi les cinq pays d'Afrique de l'Ouest qui... (Photo Abbas Dulleh, archives AP)

Agrandir

Parmi les cinq pays d'Afrique de l'Ouest qui ont récemment signalé des cas d'Ebola, le Liberia est celui où le nombre de décès est le plus élevé.

Photo Abbas Dulleh, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola
Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Associated Press
MONROVA, Libéria

La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, ordonne à la plupart des fonctionnaires de l'État de rester chez eux pendant au moins un autre mois, une mesure destinée à ralentir la multiplication de cas de virus Ebola.

La présidente Johnson Sirleaf a fait cette annonce par voie de communiqué lundi, en promettant aux fonctionnaires visés par la mesure qu'ils toucheraient quand même leur salaire.

Les écoles du Liberia ont déjà été fermées, car elles favorisent les grands rassemblements qui peuvent provoquer une propagation du virus.

Parmi les cinq pays d'Afrique de l'Ouest qui ont récemment signalé des cas d'Ebola, le Liberia est celui où le nombre de décès est le plus élevé.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) craint que 20 000 personnes ne soient infectées avant que le virus ne soit sous contrôle, d'ici quelques mois. Déjà, 1500 en sont mortes.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer