Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a assuré lundi qu'Israël ne se reviendrait jamais aux frontières «indéfendables» de 1967, dans un discours prononcé à Washington devant le Congrès annuel du principal lobby pro-Israël aux États-Unis, l'AIPAC.

Publié le 23 mai 2011

«Je veux vous assurer d'une chose, (la paix) doit garantir la sécurité à Israël et donc Israël ne peut retourner aux frontières indéfendables de 1967», a-t-il déclaré.