Source ID:; App Source:

Des experts vérifient l'authenticité de la vidéo du «calife»

La vidéo montre un homme portant une longue... (PHOTO ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

La vidéo montre un homme portant une longue barbe, une abaya et un turban noirs, qui serait M. Bagdhadi.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Chaos en Irak

International

Chaos en Irak

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EIIL ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BAGDAD

Des experts irakiens vérifient l'authenticité d'une vidéo censée montrer le chef de l'État islamique (EI) Abou Bakr Al-Baghdadi lors d'un prêche dans la ville de Mossoul (nord), a annoncé un porte-parole dimanche.

Si elle est authentifiée, cette vidéo serait la première apparition télévisée d'Abou Bakr Al-Baghdadi, proclamé récemment «calife» et «chef des musulmans partout» dans le monde.

«La vidéo est en cours d'examen et d'analyse, et des forces de sécurité et des agents du renseignement la vérifient», a déclaré le général Qassem Atta, un porte-parole du premier ministre Nouri al-Maliki.

«Nous avons des experts spécialisés qui examinent tout ça», a-t-il ajouté.

La vidéo, mise en ligne samedi, montre un homme portant une longue barbe, une abaya et un turban noirs, qui serait M. Bagdhadi. Si c'est bien lui, il s'agit d'un changement de stratégie pour ce chef jihadiste habitué à agir dans l'ombre.

Les images ont apparemment été tournées durant les prières du vendredi dans la grande mosquée de Mossoul, ville tombée aux mains des insurgés.

Un texte superposé identifie l'homme comme le «calife Ibrahim», le nom qu'a pris M. Baghdadi à la proclamation du califat sur les territoires contrôlés par l'EI, une zone allant de la ville syrienne d'Alep (nord) à la province irakienne de Diyala (est).

Outre Mossoul, l'EI s'est emparé depuis le début de son offensive le 9 juin d'une grande partie de sa province Ninive, ainsi que de régions dans les provinces de Diyala (est), Salaheddine (nord) et Kirkouk (ouest). Il contrôlait depuis janvier des secteurs d'Al-Anbar (ouest).




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer