Une audience prévue mardi pour deux amis de Dzhokhar Tsarnaev, accusés d'entrave à la justice pour avoir pris le sac à dos et l'ordinateur portable de leur camarade après qu'il a commis l'attentat de Boston le 15 avril, a été annulée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette audience devait en principe permettre à ces deux jeunes Kazakhs, Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov, de contester leur arrestation. Mais selon Robert Stahl, l'avocat de Dias Kadyrbayev, les deux accusés ont accepté de l'annuler.

Me Stahl a assuré à l'AFP que cette décision visait à «donner plus de temps à tout le monde».

Aucune nouvelle date n'a été fixée pour une comparution des deux jeunes hommes.

Accusés d'entrave à la justice pour avoir pris le sac à dos et l'ordinateur portable de Tsarnaev, ils risquent jusqu'à cinq ans de prison.

Le sac à dos avait été jeté à la poubelle. Les enquêteurs l'ont récupéré dans une décharge. L'un des deux jeunes gens leur a restitué l'ordinateur, selon son avocat.

Début mai, un autre ami de Dzhokhar Tsarnaev, Robel Phillipos, un Américain d'origine éthiopienne, avait été libéré contre une caution de 100 000 dollars et assigné à résidence par une juge fédérale: lui est accusé d'avoir menti aux enquêteurs après l'attentat.

Le double attentat du marathon de Boston, dans le Massachusetts, le 15 avril, a fait trois morts et 264 blessés. Dzhokhar Tsarnaev est accusé de l'avoir commis avec son frère aîné Tarmerlan, tué quelques jours après dans une fusillade avec la police.