Une vague du tsunami qui a frappé l'Indonésie samedi soir a déferlé sur la scène d'un concert pop en plein air, emportant avec elle les membres du groupe et de nombreux spectateurs, selon une vidéo postée dimanche sur les réseaux sociaux.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le chanteur du groupe Seventeen qui se produisait, Riefian Fajarsyah, a plus tard publié une vidéo annonçant que le bassiste et son gérant avaient été tués, sur son compte Instagram suivi par quelque 260 000 fans.

Le groupe jouait pour un large public samedi soir sur la plage du Tanjung Lesung Beach Resort, à l'extrême ouest de l'île de Java, avant d'être submergé par un mur d'eau.

On peut voir sur la vidéo des fans applaudir et encourager le groupe avant l'arrivée de la vague qui a précipité les musiciens et leur équipement sur le public en train de danser. Puis la vidéo s'arrête.

Le chanteur a expliqué sur Instagram en ravalant ses larmes que deux autres musiciens et un membre de l'équipe technique étaient portés disparus, ainsi que sa femme.

« Nous avons perdu Bani et notre gérant Oki », dit-il dans la vidéo qui le montre avec un t-shirt arborant le logo du groupe Seventeen.

« Andi [batterie], Herman [guitare] et Ujang [membre de l'équipe technique] n'ont pas été retrouvés. Priez s'il vous plaît pour qu'on retrouve ma femme Dylan [Dylan Sahara] bientôt ».  

« Le reste du groupe est en sécurité heureusement, même s'ils ont des blessures et des os cassés. Priez s'il vous plaît pour que ma femme Dylan, Andi, Herman et Ujang soient retrouvés rapidement », supplie-t-il.

Le groupe devait jouer sur la plage de l'ouest de l'île de Java du 21 au 23 décembre, selon son compte Instagram.