Le volcan le plus actif des Philippines a craché lundi une gigantesque colonne de lave, de cendres et de fumée.

ASSOCIATED PRESS

Des milliers de personnes ont dû reprendre le chemin des abris d'urgence quand les responsables ont prévenu qu'une éruption majeure était possiblement imminente.

L'explosion survenue en milieu de journée a projeté de la lave surchauffée, des rochers fondus et de la vapeur à une altitude de cinq kilomètres, avant de retomber sur les flancs du mont Mayon et de plonger les villages voisins dans la pénombre.

On ne rapporte pas de décès ou de blessures dans l'immédiat.

Il s'agit de l'explosion la plus violente depuis que le volcan a commencé à s'activer il y a une semaine.

Le calme relatif de la montagne depuis quelques jours avait incité des milliers de personnes à rentrer chez elles. Quelque 12 000 personnes ont toutefois été chassées par l'explosion de lundi, portant à plus de 30 000 le nombre d'évacués qui se trouvent maintenant dans les abris d'urgence.

Le niveau d'alerte a été relevé lundi à quatre sur une échelle qui en compte cinq. La zone de danger a été élargie à huit kilomètres autour du cratère, ce qui signifie que des milliers d'autres villageois pourraient être contraints de quitter. Plusieurs vols ont été annulés.

Le mont Mayon se trouve à 340 kilomètres au sud-est de Manille. Son éruption connue la plus meurtrière, en 1814, avait fait plus de 1200 morts et enseveli la ville de Cagsawa. Le beffroi de l'église de pierre de Cagsawa est toujours visible au-dessus du sol.