Environ 300 000 personnes ont été évacuées au Bangladesh et plus de 700 000 autres pourraient l'être dans les heures à venir, à l'approche du cyclone Mora qui se dirigeait vers la côte du sud-est de ce pays à une vitesse de plus de 85 km/heure, ont annoncé lundi les autorités.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La tempête évoluait à 385 km du port de Chittagong et était censée frapper le littoral tôt mardi, ont affirmé des météorologues.

Environ 300 000 personnes ont déjà été transférées vers des abris protégés, a dit Abul Hashim, le porte-parole de la direction de la gestion des catastrophes qui frappent régulièrement ce pays pauvre d'Asie du Sud.

«Notre objectif, c'est zéro victime et nous ferons tout ce qu'on peut pour évacuer plus d'un million de personnes avant» l'arrivée du cyclone, a-t-il affirmé à l'AFP.

Le météorologue Abdur Rahman estime pour sa part que les vents soufflent à une vitesse de 89 à 117 km/heure. Des pluies torrentielles sont attendues et pourraient provoquer des inondations sur le littoral.

«Nous avons averti les ports», a déclaré M. Rahman. Celui de Chittagong a cessé toute activité.

Les autorités ont par ailleurs rappelé tous les bateaux de pêche qui étaient en mer et leur ont demandé de jeter l'ancre.

En mai, le cyclone Roanu a frappé la côte sud du Bangladesh, provoquant la mort de vingt personnes et obligeant 500 000 personnes à quitter leurs maisons.