Le bilan des gigantesques explosions survenues dans le port de Tianjin, dans l'est de la Chine, a augmenté et s'élève désormais à 112 morts, ont annoncé dimanche les autorités locales.

Mis à jour le 15 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Plus de 700 personnes ont également été hospitalisées après les déflagrations, qui ont produit une énorme boule de feu ainsi que des incendies que les secouristes ont du mal à éteindre.

«À 9 h, le 16 août, le nombre total des morts s'élevait à 112», a déclaré Gong Jiansheng, directeur adjoint du service de la propagande de la ville de Tianjin, lors d'une conférence de presse.

«Nous avons déjà identifié 24 corps, nous devons en identifier 88 autres», a-t-il ajouté.

D'après les médias officiels, 21 pompiers figurent parmi les personnes décédées.

Les autorités chinoises ont évacué samedi les quartiers situés dans un rayon de trois kilomètres autour du site des explosions, de crainte d'une contamination par des substances toxiques.

Les autorités ont toutefois soutenu que les produits qui se sont retrouvés dans l'environnement n'avaient pas atteint des seuils dangereux.

Mais elles peinent à identifier précisément les substances chimiques entreposées sur le site, ce qui ne laisse pas de susciter scepticisme et inquiétude parmi les 15 millions d'habitants de Tianjin.