Un responsable de la Maison-Blanche a effectué l'an dernier deux visites secrètes en Corée du Nord en vue d'améliorer les relations entre les deux pays après l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, rapporte samedi le quotidien américain The Los Angeles Times.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Citant des responsables américains ayant requis l'anonymat, le quotidien précise que ces visites, en avril et en août, avaient pour but d'encourager le nouveau dirigeant nord-coréen à modérer sa politique étrangère.

Selon le Los Angeles Times, un vétéran de la CIA, Sydney Seiler, qui parle couramment le coréen et est en charge de la politique coréenne au Conseil national de sécurité, a participé aux deux voyages.

Plusieurs responsables américains se sont rendus en Corée du Nord dans le passé, dont la secrétaire d'État Madeleine Albright qui y a effectué une visite officielle en 2000, rappelle le quotidien.

La dernière remonte à 2009 lorsque l'envoyé spécial Stephen Bosworth avait tenté de relancer les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen.