(Manille) Un séisme de magnitude 5,7 s’est produit lundi dans le sud des Philippines, a indiqué l’Institut américain de géophysique (USGS), les autorités locales mettant en garde contre d’éventuels dégâts alors qu’une série de répliques secouait cette région sujette aux catastrophes naturelles.

Agence France-Presse

Le séisme, peu profond, a frappé l’île de Mindanao à 22 h 38 locale, selon l’USGS.

L’Institut philippin de volcanologie et de sismologie a mis en garde contre les dégâts et les répliques du séisme, faisant état d’une magnitude de 5,9.

Il n’a pas été fait immédiatement état de blessés ou de dégâts, mais le chef de la police par intérim de la ville de Kadingilan, près de l’épicentre du séisme, a déclaré qu’il était « vraiment fort ».

« Notre poste de police tremblait », a déclaré à l’AFP le capitaine Dino Cuevas. « Nous avons dû nous précipiter à l’extérieur. Nous sommes toujours dehors, car nous continuons à ressentir des répliques. »

Sheen Therese Romo, un responsable des catastrophes dans la même ville, a déclaré que les répliques entravaient les efforts pour déployer du personnel afin d’évaluer les éventuels dégâts dans la zone.

Jun Mark Lagare, chef de la police de la province de Bukidnon, a déclaré qu’aucun dégât n’avait été signalé jusqu’à présent dans la province.

Les Philippines sont situées sur la « ceinture de feu » du Pacifique, un arc d’activité sismique intense qui s’étend du Japon à l’Asie du Sud-Est et au bassin du Pacifique.