(Jakarta) Au moins treize restaurants McDonald’s ont été provisoirement fermés en Indonésie pour prévenir la diffusion de la COVID-19, le nouveau menu « BTS », du nom du groupe vedette de la k-pop, ayant provoqué une frénésie de commandes et la ruée des livreurs.

Agence France-Presse

À Jakarta et d’autres villes indonésiennes, des avis de fermeture ont été affichés sur au moins treize restaurants, submergés par des livreurs venus récupérer le fameux menu -croquettes de poulet, frites et une boisson- disponible depuis mercredi selon des médias locaux, citant des sources officielles.

PHOTO LEE JIN-MAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Le groupe de k-pop BTS fait fureur. Le menu McDonald BTS aussi.

« Nous avons fermé temporairement quatre magasins McDonald’s à Semarang pour deux jours », a déclaré Fajar Purwoto, un responsable du maintien de l’ordre public dans la ville. « Nous ne voulons pas que Semarang devienne de nouveau une zone rouge de la COVID-19 ».

L’Indonésie est l’un des pays d’Asie les plus sévèrement touchés par l’épidémie de COVID-19.

Les autorités de Jakarta n’ont pas fait de déclarations, mais selon les médias, cinq points de vente dans la capitale ont été fermés.

Les mégastars de la K-pop étaient devenues en août dernier le premier groupe 100 % sud-coréen à arriver en tête des succès aux États-Unis avec « Dynamite », titre entièrement en anglais.

Le menu « BTS » est en vente dans des dizaines de pays depuis mai.