(Hyderabad) Au moins 30 personnes sont mortes dans des pluies torrentielles et des inondations dans le sud de l’Inde, ont annoncé jeudi les autorités.

Agence France-Presse

Dans la ville d’Hyderabad, où d’importantes compagnies informatiques ont leur siège, neuf personnes sont mortes après l’écroulement d’un mur et dix autres ont succombé à des noyades et électrocutions, a précisé à l’AFP un responsable local.

Des images effrayantes montraient des voitures emportées par des tourbillons d’eau, des ponts submergés et des camions bloqués mercredi sur des routes inondées.

Huit membres d’une même famille qui observaient la pluie depuis leur balcon ont été emportés par une crue subite à Hyderabad. Deux d’entre eux ont été retrouvés morts et les recherches se poursuivent pour les six autres, selon le quotidien The Times of India.

Des militaires et des personnels des services de secours ont été déployés pour évacuer des habitants bloqués chez eux.

Les météorologues ont attribué ce soudain déluge à une dépression dans le golfe du Bengale. L’État du Telangana a été le plus touché, mais les inondations ont également affecté l’Andhra Pradesh et le Karnataka voisins.

Des centaines de personnes meurent chaque année en Inde en raison d’inondations. Les experts dénoncent la mauvaise qualité des constructions et des systèmes d’alerte.