(Hanoï) Au moins 18 personnes sont mortes, plus d’une douzaine sont portées disparues et près de 46 000 ont été évacuées après des inondations qui ont submergé des milliers d’habitations dans le centre du Vietnam, ont annoncé lundi les autorités, alors que le pays se prépare à de nouvelles pluies torrentielles.

Agence France-Presse

Les médias d’État ont montré des villages entiers submergés par les eaux dans les provinces centrales de Quang Tri et Quang Nam, tandis que les eaux se sont répandues dans l’ancienne capitale impériale de Hué et la ville touristique de Hoi An pendant le week-end.

PHOTO HOANG ANH, AGENCE FRANCE-PRESSE

Vue aérienne de la cité impériale de Hué

Plus de 100 000 habitations ont été inondées et près de 46 000 personnes ont été évacuées, ont annoncé les responsables de la gestion des catastrophes.

L’armée a organisé une opération de sauvetage spectaculaire de huit pêcheurs, qui avaient été emportés par une mer agitée dans la province de Quang Tri. Trois pêcheurs sont cependant décédés, et trois autres sont portés disparus.

Le pays se prépare à une autre tempête venant de la mer de Chine méridionale, avec de fortes pluies à nouveau attendues.

PHOTO VIETNAM NEWS AGENCY/AFP

La vieille ville de Hoi An a été envahie par les eaux.

Le Vietnam doit fréquemment faire face à des conditions météorologiques très difficiles lors de la saison des pluies, entre juin et novembre, les régions de la côte centrale étant les plus vulnérables.

L’an dernier, 132 personnes sont mortes ou ont été portées disparues en raison des catastrophes naturelles au Vietnam, selon le Bureau général des statistiques.