(Washington) Le président américain Donald Trump et le nouveau premier ministre japonais Yoshihide Suga ont réaffirmé dimanche la solidité de leur alliance et leur « vision commune d’une région indo-pacifique libre et ouverte » lors de leur premier contact téléphonique, selon la Maison-Blanche.

Agence France-Presse

Yoshihide Suga, 71 ans, avait été élu mercredi nouveau premier ministre du Japon par le Parlement, en remplacement de Shinzo Abe, démissionnaire pour des raisons de santé.

La Maison-Blanche a rapporté que Donald Trump avait félicité son nouvel interlocuteur pour son élection lors de leur discussion.

« Les deux dirigeants ont discuté de l’importance de maintenir notre vision commune d’une région indopacifique libre et ouverte », a dit la présidence américaine.

Cette région est de plus en plus dominée par la Chine qui a des différends territoriaux avec plusieurs de ses voisins en mer de Chine méridionale.

Les deux dirigeants se sont également engagés à « renforcer l’alliance États-Unis–Japon et à travailler ensemble au renforcement de l’économie mondiale », a ajouté la Maison-Blanche.