(Pékin) La ville de Pékin a enregistré 31 nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, a annoncé mercredi la mairie, soit un chiffre globalement stable pour le quatrième jour consécutif.

Agence France-Presse

Les autorités de la capitale chinoise ont engagé une campagne géante de dépistage à la suite de la découverte d’un regain de contagion à la fin de la semaine dernière dans un marché de gros du sud de la métropole, Xinfadi.

La ville a porté à plus de 90 000 par jour sa capacité de dépistage. Elle a appelé mardi soir ses habitants à éviter les voyages « non essentiels » en dehors de Pékin, et ordonné à nouveau la fermeture des écoles et collèges.

Une trentaine de zones résidentielles, sur les milliers que compte la capitale, ont été placées en quarantaine.

Le bilan de 31 cas de contamination porte à 137 le total des personnes atteintes par la COVID-19 depuis la découverte du nouveau foyer épidémique vendredi.

Auparavant, Pékin n’avait plus découvert aucune contamination depuis deux mois et la vie avait repris un cours quasi normal.

Au plan national, la Chine, où l’épidémie est apparue fin 2019, n’a pas plus fait état de morts de la COVID-19 depuis la mi-mai.

En dehors de Pékin, 13 nouveaux cas de contamination ont été signalés au cours des dernières 24 heures, dont 11 auprès de malades de retour de pays étrangers.

Pékin a également fait état de six personnes porteuses du virus, mais qui n’ont pas développé de symptômes, découvertes dans la journée de mardi.