(Pékin) La Chine a fait état mercredi d’une seule nouvelle contamination locale par le coronavirus pour la deuxième journée consécutive, mais avec aussi 12 cas importés.

Agence France-Presse

Le nouveau cas de contamination d’origine locale a, comme la veille, été recensé dans la ville de Wuhan (centre) où l’épidémie est apparue à la fin de l’an dernier, selon le ministère de la Santé.

La contagion s’est considérablement ralentie en Chine ces dernières semaines par rapport à la mi-février, lorsque les nouvelles contaminations se comptaient chaque jour par milliers. Le pays dénombre désormais près de 80 900 cas.

La ville de Wuhan et sa province, le Hubei, ont été de facto placées en quarantaine le 23 janvier, coupant du monde plus de 50 millions d’habitants.

Pékin s’inquiète à présent du risque de réintroduction de l’épidémie par des personnes en provenance de l’étranger, à mesure que la contagion progresse dans le reste du monde.

Le ministère a désormais comptabilisé 155 contaminations importées.

Quelque 20 000 personnes arrivent chaque jour dans le pays et la ville de Pékin a imposé une quarantaine de 14 jours aux passagers arrivant de l’étranger dans des hôtels prévus à cet effet.

Le ministère de la Santé a en outre annoncé 11 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, portant le total à 3237 dans le pays le plus touché du monde par le coronavirus.