(Lima) Le gouvernement péruvien a allégé samedi les mesures de confinement imposées aux personnes âgées à cause de la COVID-19, leur permettant désormais de brèves promenades, et il a levé les quarantaines dans trois provinces.

Agence France-Presse

La publication du décret du gouvernement intervient alors que les autorités manifestent un certain optimisme en raison de l’amélioration des chiffres de la pandémie au Pérou.

Désormais, « les personnes appartenant à des groupes à risque, comme les personnes âgées ou celles qui présentent des comorbidités, pourront faire des promenades », avec certaines restrictions, indique le décret.

Ces promenades devront se faire « à une distance non supérieure à 500 mètres de leur domicile, dans des espaces ouverts et sans regroupements », déclare le décret. La durée de ces promenades sera « limitée à 60 minutes maximum », et elle pourront se faire « trois fois par semaine, et de préférence le matin ».

De plus, « les personnes âgées dépendantes ou ayant un handicap sortiront accompagnées par une personne responsable de leur surveillance », précise le document.

Les personnes âgées et les enfants sont les groupes qui ont été soumis aux restrictions les plus importantes pendant le confinement social obligatoire.

Autre mesure officialisée samedi : la suspension des quarantaines ciblées qui avaient été instaurées dans les provinces d’Abancay (sud), Huanuco (centre) et Huamanga (sud).

Près de 700 000 personnes vivent dans ces provinces, où sera seulement maintenu le couvre-feu dominical. Dans le reste du Pérou, le confinement a été levé le 30 juin.

Le Pérou, qui compte 33 millions d’habitants, est le troisième pays d’Amérique latine en termes de décès liés à la COVID-19 avec 32 609 décès, derrière le Brésil et le Mexique. Il est aussi le troisième en termes de contaminations (821 564), après le Brésil et la Colombie.

Le Pérou a le taux de mortalité le plus élevé du monde, avec 101,71 décès pour 100 000 habitants, selon le classement de l’université américaine Johns Hopkins, qui fait autorité en qui concerne les chiffres de la COVID-19.