Ils seraient quelque 700 Français, près de 2000 Européens, à avoir gagné la Syrie pour mener le djihad et combattre les hommes de Bachar al-Assad. La plupart ont rejoint les rangs du front Al-Nosra, représentants officiels d'Al-Qaïda en sol syrien. Hamza est du nombre. Mais ce Lyonnais en Syrie depuis plusieurs mois n'a pas quitté la France seul. L'homme de 25 ans a jugé bon d'amener sa fille de 2 ans Assia avec lui.

Publié le 10 avr. 2014
LA PRESSE

«Ma fille, je ne la mets pas au-dessus des enfants syriens. Les enfants syriens qui meurent, c'est comme si je voyais mon enfant mourir. Je ne l'ai pas emmenée à la mort; c'est Dieu qui fait vivre et mourir», dit-il en entrevue à RFI, où il se défend d'avoir pris sa fille en otage, alors que la mère de la bambine demande qu'on lui rende son enfant, criant au kidnapping.

À lire et à voir sur rfi.fr et france24.com