Victime d'un assassinat, emporté par la malaria ou une drépanocytose (maladie du sang), plusieurs théories ont été avancées par les historiens et les scientifiques pour expliquer la mort prématurée, à l'âge de 19 ans, du plus célèbre pharaon que l'Égypte ait connu, Toutânkhamon. Dernière hypothèse en date : le fils d'Akhénaton aurait péri écrasé par un char.

Publié le 5 nov. 2013
LA PRESSE

C'est en pratiquant une autopsie sur une copie virtuelle de la momie du pharaon que l'égyptologue Chris Naunton a conclu à la collision fatale de Toutânkhamon avec un char, il y a environ 3300 ans. Qui plus est, le corps du 11e pharaon du Nouvel Empire aurait pris feu, peu de temps après sa momification.

À lire sur slate.fr et independent.co.uk (en anglais)