Il n'est pas question ici d'un Cuba libre servi au bord d'une piscine dans un tout-inclus de Varadero, ni d'un whisky-coke commandé dans un bar de la métropole, mais bien d'une découverte de l'Institut national français de la consommation (INC), à la suite des tests menés pour la revue spécialisée 60 millions de consommateurs : la moitié des colas contiennent de l'alcool.

LA PRESSE

Sur 19 colas testés par les chercheurs de l'institut (incluant les prestigieux colas des deux géants américains Coca-Cola et Pepsi), près de la moitié contenait de l'alcool, à des doses cependant minimes, entre 10 mg/l et 272 mg/l.

À lire sur lepoint.fr