Le Nutella est partout ces jours-ci en Italie, et pas que sur les tartines! Les journaux et les internautes se portent à la défense du symbole chocolaté de l'Italie depuis que le Parlement européen a osé s'y attaquer en menaçant d'y apposer une inscription, pas très vendeuse, précisant grosso modo que le produit est dangereux pour la santé et peut rendre obèse.

CYBERPRESSE

Le Parlement européen envisage d'interdire toutes les publicités décrivant comme des «aliments sains» les produits contenant plus de 10% grammes de sucre, plus de 2% de graisse ou plus de 2mg de sel sur 100g. Incluant le Nutella, composé de plus de 60% d'huile et de sucre. Fini, donc, les publicités mettant en vedette des mères de familles ou, mieux encore, le chef de l'équipe national de soccer expliquant combien le Nutella est un produit important du petit déjeuner.

Mais la résistance s'organise déjà près d'Alba, dans le nord de l'Italie, terroir de cette célébrissime pâte à tartiner. Un député de la Ligue du Nord a même fondé un comité «Touche pas à mon Nutella», rapportent les correspondant du Soir et du Point en Italie.

À lire sur lesoir.be et lepoint.fr