(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 775 272 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 6 h.  

Agence France-Presse

Plus de 81 517 140 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 51 201 600 sont aujourd’hui considérés comme guéris.  

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.  

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.  

Sur la journée de lundi, 8319 nouveaux décès et 471 358 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1626 nouveaux morts, l’Allemagne (852) et la Russie (562).  

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 334 967 décès pour 19 310 597 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 191 570 morts et 7 504 833 cas, l’Inde avec 148 153 morts (10 224 303 cas), le Mexique avec 122 855 morts (1 389 430 cas), et l’Italie avec 72 370 morts (2 056 277 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 166 décès pour 100 000 habitants, suivie par la Slovénie (125), la Bosnie (120), l’Italie (120) et la Macédoine du Nord (118).  

L’Europe totalisait mardi à 6 h 555 197 décès pour 25 994 037 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 499 400 décès (15 247 241 cas), les États-Unis et le Canada 349 968 décès (19 861 156 cas), l’Asie 217 160 décès (13 777 271 cas), le Moyen-Orient 89 244 décès (3 925 401 cas), l’Afrique 63 358 décès (2 681 051 cas), et l’Océanie 945 décès (30 983 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Début de vaccination en Argentine et en Biélorussie

L’Argentine a commencé mardi une campagne de vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, devenant le premier pays d’Amérique latine à l’utiliser.

La Biélorussie a fait de même avec l’arrivée dans le pays du premier lot de vaccins.

Les autorités américaines ont commencé, quant à elles, à vacciner leurs forces déployées en Corée du Sud le jour où, le pays, frappé par une troisième vague épidémique, a enregistré un nombre record de morts dus au coronavirus.

La France réfléchit à un nouveau confinement

Alors que les autorités réfléchissent à des reconfinements locaux pour prévenir un nouveau rebond de la pandémie, un conseil de défense présidé par Emmanuel Macron a eu lieu mardi matin, mais pourrait ne donner lieu à aucune communication dans l’immédiat.

Le chef de l’État s’exprimera publiquement au plus tard jeudi, pour les traditionnels vœux du Nouvel An, sans qu’on sache toutefois s’il annoncera de nouvelles mesures sanitaires.

Angleterre : pic de la 1re vague dépassé

Le nombre des malades de la COVID-19 hospitalisés en Angleterre a dépassé le pic de la première vague d’avril, s’établissant à 20 426 lundi, et le nombre des contaminations a atteint un nouveau record de 41 385, plongeant les soignants « au cœur de la tempête », selon un responsable des services de santé.

Allemagne : nouvelle souche présente dès novembre

La nouvelle souche détectée au Royaume-Uni était déjà présente dans le nord de l’Allemagne dès le mois de novembre où elle a été identifiée chez un patient, ont indiqué les autorités sanitaires allemandes mardi.

Espagne : première grosse livraison de vaccins

L’Espagne a reçu mardi plus de 350 000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre la COVID-19, au lendemain d’un incident logistique en Belgique qui avait empêché cette livraison lundi à la première heure, a annoncé le gouvernement espagnol.

Le ministre de la Santé a indiqué que si tout se déroulait comme prévu, « autour de 70 % » de la population pourraient avoir été vaccinés à l’été prochain, une estimation nettement supérieure aux prévisions officielles du gouvernement.

Le boléro latino-américain en deuil

Le chanteur-compositeur mexicain Armando Manzanero, icône du boléro latino-américain, est mort lundi à 86 ans des suites de la COVID-19, a annoncé le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador.