Après 11 championnats de division, sept conquêtes de la Série mondiale, deux suspensions du baseball majeur et une multitude de chicanes, George Steinbrenner, célèbre propriétaire des Yankees de New York, est mort d'un infarctus ce matin. Il avait 80 ans. Surnommé «The Boss», Steinbrenner a congédié pas moins de 12 gérants au cours de ses 35 ans à la tête de l'équipe du Bronx, infligeant ce sort à Billy Martin cinq fois plutôt qu'une. Il avait acheté les Yankees de la chaîne de télévision CBS pour dix millions de dollars en 1973 avec 14 partenaires. Son investissement initial s'élevait à 168 000$. Les Yankees valent aujourd'hui plus d'un milliard de dollars.

Richard Hétu

Diminué par la maladie, Steinbrenner avait laissé à ses fils la direction des Yankees depuis deux ans. On peut lire ici, ici, et ici les textes que le New York Times, le New York Post et le Daily News avaient préparés pour souligner la mort de cette figure dominante de la scène sportive new-yorkaise.

La photo qui coiffe ce billet montre Steinbrenner en compagnie de Reggie Jackson. L'ex-vedette des Yankees est l'un des nombreux joueurs avec lesquels le proprio des Bronx Bombers a eu des différends. Dans une de ses plus célèbres déclarations, Jackson avait dit, à propos de Martin et Steinbrenner :

"One's a born liar, and the other's convicted."

Jackson faisait alors allusion à la condamnation de Steinbrenner pour avoir fait un don illégal à la dernière campagne présidentielle de Richard Nixon.

(Photo AP)