Par 63 voix contre 33, le Sénat des États-Unis vient d'adopter une motion de clôture qui permettra la tenue cet après-midi d'un vote à la majorité simple abrogeant la loi Don't ask don't tell qui impose aux militaires homosexuels de taire leur orientation sexuelle sous peine d'être renvoyés. Le Congrès des États-Uns vient ainsi d'aider Barack Obama à réaliser une promesse électorale qui rachètera sans doute un peu le président aux yeux de l'aile gauche du Parti démocrate.

Richard Hétu

Six sénateurs républicains ont fini par voter en faveur de la motion de clôture : Scott Brown (Massachusetts), Susan Collins (Maine), Mark Kirk (Illinois), Lisa Murkowski (Alaska), Olympia Snowe (Maine) et George Voinovich (Ohio).

(Photo Reuters)