Quelque part à la fin de juin 2013, la Cour suprême des États-Unis pourrait reconnaître ou non la légalité du mariage gai à la grandeur du pays. Dans une décision fort attendue, la plus haute juridiction américaine a en effet annoncé aujourd'hui sa décision de se saisir de deux recours reliés à cette question controversée.

Richard Hétu

La cause la plus importante découle de la décision d'un juge de la cour fédérale de San Francisco en août d'invalider la Proposition 8, adoptée par référendum en 2008 et interdisant le mariage homosexuel en Californie.

Selon ses opposants, la Proposition 8 est discriminatoire envers les homosexuels, et donc contraire à la Constitution américaine. Cette cause est défendue par Ted Olson et David Boies, deux avocats qui s'étaient affrontés devant la Cour suprême en 2000 dans la cause Bush contre Gore.